Pass sanitaire : l'accès au certificat va être simplifié pour les expatriés français vaccinés à l'étranger

Le secrétaire d'Etat au Tourisme a annoncé dimanche la mise en place d'un dispositif spécifique à destination des Français expatriés.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Attestation de vaccination remise après l'injection d'une deuxième dose de vaccin contre le Covid-19, à Montaignu-Vendée (Vendée), le 29 juin 2021. (MATHIEU THOMASSET / HANS LUCAS /AFP)

Les Français vivant à l'étranger et souhaitant revenir sur le sol national pourront par déposer "dès cette semaine" une demande pour obtenir le pass sanitaire, a annoncé le secrétaire d'Etat au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne dimanche 1er août dans un entretien au Journal du dimanche (réservé aux abonnés). Un dispositif spécifique va être mis en place : "pour recevoir un QR code, il suffira d'envoyer une preuve de vaccination (pour les vaccins homologués par l'Union européenne ou leurs équivalents), avec une pièce d'identité et une preuve de résidence à l'étranger", a-t-il détaillé, assurant que la démarche serait "très simple". 

Pour les vaccins non homologués par l'Agence européenne du médicament (EMA), comme le vaccin Spoutnik V, la réflexion est en cours, a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne, qui précise : "nous avons demandé aux experts scientifiques d'évaluer à quelles conditions ils pourraient être complétés par une vaccination avec l'ARN messager en France." Le secrétaire d'État prévient toutefois dans son entretien que la diffusion du pass sanitaire ne sera pas forcément synonyme d'une levée généralisée des restrictions sanitaires."Le pass sanitaire est le premier outil qui permet de lutter contre l'épidémie. Son principe est justement d'éviter les mesures de freinage traditionnelles. Pour autant, le virus c'est l'inattendu permanent et nous continuerons à avoir une gestion territorialisée de la réponse", a-t-il souligné.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.