Moselle : le patron d'un parc d'attraction agressé par un visiteur dont le pass sanitaire n'était pas valide

Les faits se sont produits dimanche au parc Walygator Grand Est, à Maizières-lès-Metz. Le responsable du parc a porté plainte en son nom et la structure va faire de même.

Article rédigé par
avec France Bleu Lorraine Nord - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Une personne scanne le QR code d'une autre grâce à son smartphone en Bavière (Allemagne), le 14 mai 2021 (illustration). (MATTHIAS BALK / DPA)

Le patron du parc d'attraction Walygator Grand Est, situé à Maizières-lès-Metz (Moselle), a été agressé dimanche 25 juillet par un visiteur dont le pass sanitaire n'était pas valide, rapporte France Bleu Lorraine Nord. "Il m'a saisi à la gorge et m'a projeté au sol", a expliqué lundi Laurent Muller à la radio locale. Le directeur d'exploitation s'est dit "rassuré parce qu'il n'y a pas de fracture", mais il souffre d'"ecchymoses" et de "douleurs qui vont perdurer". "Sous traitement", il attendait lundi de savoir s'il allait se faire délivrer des jours d'incapacité totale de travail (ITT).

>> Pass sanitaire, vaccination obligatoire, isolement... Ce que contient la version définitive de la loi sanitaire adoptée par le Parlement

Les faits se sont déroulés alors que Laurent Muller aidait son équipe à scanner les QR codes sur l'application TousAntiCovid à l'entrée du parc. C'est alors que "ce monsieur a commencé à crier que c'était inadmissible et que je devais le laisser passer". "Je lui ai proposé de passer un test dans le centre de dépistage à disposition sur le parking. Il m'a insulté."

Une première plainte déposée

Le directeur de Walygator Grand Est a porté plainte en son nom et le parc va faire de même. "On se doit d'être les boucliers de notre équipe, mais on ne devrait pas l'être", regrette Laurent Muller. "Ce n'est pas notre boulot" de contrôler les pass sanitaires, estime-t-il également, tout en disant "s'y prêter parce qu'on veut aussi endiguer cette pandémie".

Sur Twitter, la préfecture de Moselle "condamne très fermement les actes de violence à l'égard des personnes chargées de mettre en œuvre les mesures de lutte contre l'épidémie" et rappelle que "le pass sanitaire permet de limiter les contaminations dans les lieux fréquentés tout en les maintenant ouverts". Le pass sanitaire est obligatoire dans les parcs d’attractions depuis le 21 juillet 2021. Walygator Grand Est a pu rouvrir le 12 juin dernier après des mois de fermeture.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.