Manifestations anti-pass sanitaire : baisse de mobilisation pour le sixième samedi dans la rue

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
20H Manifestations anti-pass : baisse de mobilisation pour le sixième samedi dans la rue
France 2
Article rédigé par
G. Daret, H. Capelli, T. Souman, B. Thomas, M. Bénito, P. Vaireaux, S. Pichavent, E. Urtado - France 2
France Télévisions

Anti-vaccin, anti-pass sanitaire et opposants à Emmanuel Macron étaient réunis dans la rue, ce samedi 21 août, pour manifester leur mécontentement. 175 000 personnes ont manifesté contre 215 000 la semaine précédente. La conséquence des vacances ou un début d'essoufflement ? 

À Toulon (Var), les manifestants étaient 6 000, ce samedi 21 août, contre 22 000 la semaine dernière. Il y avait moins de monde dans la rue, mais ceux qui étaient présents ne manquaient pas de détermination. "C'est contraire au droit français", affirme une manifestante. "On manifeste pour la liberté", déclare un autre. 

Florian Philippot dénonce "une supercherie"

Plusieurs cortèges ont défilé à Paris. Parmi les manifestants, de nombreux parents et grands-parents, qui rejettent la vaccination des plus jeunes. "Je ne veux pas qu'on impose à mes enfants ou petits-enfants ce que je n'accepte pas moi-même", clame une femme. "La balance bénéfice-risque n'est pas assez importante pour vacciner les enfants", assure un homme. L'homme politique Florian Philippot faisait également partie du cortège. "Les gens sont remontés comme jamais parce qu'ils voient bien que c'est une supercherie, ça n'a pas d'intérêt sanitaire et c'est insupportable à vivre", a-t-il déclaré. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.