Français de l'étranger : voici comment récupérer votre pass sanitaire si vous n'avez pas été vacciné en France

Les Français de l'étranger vont enfin pouvoir faire valoir leur vaccination en France et obtenir leur pass sanitaire, à travers un dispositif spécifique. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Un pass sanitaire européen, le 5 août 2021 à Montpellier (Hérault). (MAXPPP)

Ils erraient jusqu'à présent dans un flou total pour récupérer leur pass sanitaire en France, sésame requis pour les lieux de culture et de loisirs depuis le 21 juillet, et exigé dans les cafés, restaurants ou encore les transports longue distance à partir du 9 août. Les Français résidant à l'étranger et vaccinés peuvent désormais l'obtenir à travers un dispositif spécifique, mis en place depuis le 2 août. 

Ces derniers mois, de nombreux expatriés souhaitant venir pour un séjour sur le territoire français ou rentrer définitivement chez eux ne parvenaient pas à faire valoir leur vaccin administré à l'étranger pour obtenir le fameux QR code en France. Le dispositif mis en place par le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères leur permet enfin de convertir leur certificat de vaccination contre le Covid-19. Si vous êtes dans cette situation, voici le mode d'emploi. 

Comment savoir si je suis éligible ? 

Pour bénéficier du dispositif, il faut être vacciné (schéma complet en respectant les délais) avec un vaccin accepté par l'Agence européenne du médicament (EMA). Sont donc concernés les vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen. Le flou demeure pour les Français ayant reçu un vaccin non homologué en France, comme le Spoutnik V russe ou le Sinovac chinois. 

Il faut également avoir été vacciné ailleurs que dans un des pays de l'Union européenne, à Andorre, en Islande, au Liechtenstein, à Monaco, en Norvège, au Royaume-Uni ou en Suisse. En effet, ces pays permettent déjà d'obtenir le certificat Covid numérique de l'UE, accepté en France. A l'heure actuelle, la procédure impose aussi d'être déjà présent sur le sol européen ou en France, ou bien d'être arrivé sur le territoire français avant le 31 août. Des conditions qui pourraient bientôt être assouplies : "Les demandes concernant une arrivée postérieure à cette date seront prises en compte ultérieurement", précise le ministère dans un communiqué.

Le dispositif concerne les personnes de nationalité française, âgées de 18 ans ou plus. "Jusqu'au 30 septembre 2021, le pass sanitaire n'est pas exigé pour les mineurs de 12 à 17 ans. Par ailleurs, les mineurs de moins de 12 ans ne sont pas soumis à l'obligation de pass sanitaire", rappelle le ministère. 

Quelles sont les démarches à effectuer ? 

Tout d'abord, il vous faudra télécharger, remplir et signer un formulaire disponible sur le site France Diplomatie ou sur les sites des ambassades et consulats. Il vous est notamment demandé votre identité, votre adresse de résidence à l'étranger, le pays où vous avez reçu votre vaccin, ainsi que la date à laquelle vous êtes arrivé sur le territoire français. Vous pourrez alors, via le formulaire, certifier que le vaccin reçu fait bien partie de ceux reconnus par l'Agence européenne du médicament. 

Une fois le formulaire rempli, plusieurs justificatifs vous seront demandés, à savoir une copie de votre carte d'identité française, votre certificat de vaccination délivré dans le pays tiers (faisant clairement apparaître le type de vaccin utilisé) ainsi que votre justificatif de résidence à l'étranger (permis de conduire, facture quelconque ou quittance de loyer).

Où et comment adresser ma demande ? 

Il faudra envoyer votre demande par mail, à l'adresse correspondant à votre pays de résidence à l'étranger, indiquée sur le site. En effet, le traitement des demandes a été subdivisé en 10 zones géographiques détaillées sur le site de France Diplomatie

Dès que la demande sera traitée, un courriel contenant le QR code vous sera adressé. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.