Dimanche en politique : Yaël Braun-Pivet, présidente de l’Assemblée nationale

Publié Mis à jour
Dimanche en politique : Yaël Braun-Pivet, président de l’Assemblée nationale
France 3
Article rédigé par
F. Letellier - France 3
France Télévisions

Mardi 28 juin, une femme a été élue présidente de l’Assemblée nationale, une première en France. Yaël Braun-Pivet est l’invitée de "Dimanche en politique", le dimanche 3 juillet. 

Après plus de dix mois, le procès des attentats de novembre 2015 en France s’est achevé, le 29 juin. Salah Abdeslam a été condamné à la prison à perpétuité incompressible. La possibilité de filmer des procès a été élargie dans la loi Dupont-Moretti, dans un but pédagogique. Cela permettra-t-il de rapprocher la justice des Français ? "Il est important que les salles d’audience viennent [jusqu’aux Français]", assure Yaël Braun-Pivet, invitée de "Dimanche en politique", le dimanche 3 juillet. "Il y a la connaissance de l’institution, et il y a le fait que l’on puisse témoigner de la façon dont ça s’est passé", ajoute la présidente de l’Assemblée nationale, élue mardi 28 juin.     

Le retour du pass sanitaire n’est pas envisagé 

Les premiers dossiers qui attendent Yaël Braun-Pivet, la première femme à accéder au Perchoir, sont les mesures à prendre contre le Covid-19 et la loi sur le pouvoir d’achat, qui intéressent les Français en premier lieu. Les cas de Covid-19 explosent, le pass sanitaire va-t-il revenir ? "Ce n’est pas ce qui est prévu dans le texte de loi qui va être soumis au Parlement dès cette semaine", indique la présidente de l’Assemblée nationale.    

Le pouvoir d’achat des Français a été au cœur des débats électoraux ces derniers mois. Le gouvernement a annoncé vouloir maintenir la baisse de 18 centimes par litre d’essence ou de gazole, mettre en place le chèque alimentaire, augmenter les fonctionnaires. Cela doit être débattu à partir du 18 juillet seulement à l’Assemblée nationale. Quand les Français verront-ils la couleur de tout ceci ? "Le projet de loi devra être adopté avant la fin du mois de juillet, début août, pour avoir des effets très rapides", affirme Yaël Braun-Pivet.   

Dès le lendemain de son élection à la présidence de la commission des Finances, Éric Coquerel a vu ressortir des accusations pour son comportement envers des femmes. Il dénonce des rumeurs infondées. La présidente de l’Assemblée nationale serait-elle favorable à une espèce de Haute Autorité pour qu’il y ait des possibilités d’enquêter ? "Les possibilités d’enquêter appartiennent uniquement à la justice", dit Yaël Braun-Pivet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.