Covid-19 : les ambulanciers devront être vaccinés pour continuer à travailler

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : les ambulanciers devront être vaccinés pour continuer à travailler
France 2
Article rédigé par
A. Coutelle, O. Boussadoun, P. Lepais, A. Garreau, France 3 Orléans - France 2
France Télévisions

L'obligation vaccinale pour les personnels soignants s'appliquera aussi aux ambulanciers dès lundi 9 août. Mais cette date butoir provoque l'inquiétude. 

Les ambulanciers devront être vaccinés contre le Covid-19 à partir de lundi 9 août pour pouvoir continuer à travailler. Pour certains, la colère a laissé place à la résignation. "Je n'ai pas le choix, il faut bien que je vive à côté, admet Céline Simonin, ambulancière à Olivet (Loiret). Je vais être obligée, malheureusement. Mon patron m'a dit qu'il ne peut rien non plus."  

Une suspension du contrat de travail 

Pour les ambulanciers non-vaccinés, la direction des Ambulances Saint-Paul, à Orléans (Loiret), a pris sa décision. "Il faudra faire malheureusement une suspension du contrat de travail jusqu'à temps que cette personne décide, ou non, de prendre la décision de se vacciner", explique Jean-Pierre Andesquard, gérant de l'entreprise. De leur côté, dès lundi, les patients devront obligatoirement présenter le pass sanitaire pour accéder aux établissements de santé, excepté pour les soins d'urgence. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.