Covid-19 : la pression est mise sur les non-vaccinés

Publié
Covid-19 : la pression est mise sur les non-vaccinés
France 2
Article rédigé par
T.Souman, P.-J.Perrin, N.Thévenot - France 2
France Télévisions

La validité des tests PCR passera de 72 heures à 24 heures. Cette mesure incitera-t-elle les cinq millions de Français non-vaccinés à changer d'avis ? Reportage à Marseille (Bouches-du-Rhône).

En voyant repartir l'épidémie et par crainte de nouvelles restrictions Lakhdar Zoghdani a décidé de se faire vacciner. "On voit que c'est une pression, on ne peut rien faire sans le pass sanitaire", explique le sexagénaire. Les trois centres de vaccination de Marseille (Bouches-du-Rhône) accueillent environ 1 000 personnes chaque jour. Un quart d'entre elles viennent pour une première injection. "Je suis obligée de me faire vaccinée, sans quoi je dois laisser tomber mon projet", indique Stella Samba Da Silva qui commence une formation d'aide-soignante en janvier.

Un nouveau vaccinodrome

Pour accentuer la pression sur les non-vaccinés, la validité d'un test PCR va passer de 72 heures à 24 heures. De leur côté, les marins-pompiers de Marseille montent en puissance : "On va augmenter la capacité vaccinale et ouvrir un vaccinodrome dans le centre-ville", explique le maître principal Thierry Zaveroni. Le site pourra accueillir 2 500 personnes par jour et devrait ouvrir ses portes le 1er décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.