Covid-19 : après l’annonce de l’élargissement du pass sanitaire, les professionnels doivent se réadapter

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : après l’annonce de l’élargissement du pass sanitaire, les professionnels doivent se réadapter
France 3
Article rédigé par
M.-P. Degorce, N. Coadou, P. Wursthorn, O. Pergament, France 3 Nancy et Marseille - France 3
France Télévisions

Emmanuel Macron a annoncé l’expansion du pass sanitaire aux cafés et restaurants à partir du 1er août. Des annonces que certains restaurateurs ou clients ont du mal à appréhender.  

L’annonce est tombée lors de l’allocution du président de la République, lundi 12 juillet. Emmanuel Macron a décidé d’élargir le pass sanitaire. Dès le mois d’août, celui-ci sera obligatoire pour aller boire un verre ou prendre son café, par exemple, mais aussi dans les restaurants. Il faut s’y résoudre, la ceinture se desserrera au fur et à mesure, juge un client d’un établissement. Je ne peux pas me passer de mon petit café donc j’irai me faire vacciner. Mais quand même, par la force des choses. Les vaccins ne sont pas au point, se méfie une femme interrogée.  

Des modalités encore floues 

Du côté des restaurateurs, c’est encore très flou. Il faudra vérifier les cartes d’identité, les QR codes, ce n’est pas notre boulot, on n’est pas flic, explique un gérant. Il est suppléé par un autre, à Marseille (Bouches-du-Rhône). "Le personnel, s’il n’est pas vacciné, qu’est-ce qu’on fait ? On le renvoie à la maison ? Il faut qu’il fasse des tests tous les jours ? On a des difficultés à recruter", s’interroge Frédéric Jeanjean. Pour les salles de sport, le pass sanitaire sera obligatoire dès le 21 juillet. Un habitué est plutôt satisfait. Je suis plutôt favorable à ça pour reprendre une vie normale, conclut-il. Les modalités précises sont encore à préciser par le gouvernement.  

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.