Cet article date de plus d'un an.

Paris : le quotidien d’une brigade de contrôles du respect du confinement

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Paris : le quotidien d’une brigade de contrôle du respect du confinement
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de monde dans les rues, des petits attroupements dans certaines quartiers, davantage de circulations sur les routes… On observe un certain relâchement à l’approche du déconfinement.

En plein confinement, des images de foule dans la rue peuvent surprendre. Des centaines de personnes profitent du soleil sur les bords du canal de l’Ourq à Paris. "On pète un câble à l’intérieur, donc ça fait du bien de se faire une petite sortie et de s’aérer", raconte un passant. "Moi, j’ai besoin de sortir, j’ai envie de sortir aussi durant une petite heure avec mon fils", abonde une autre. Alors pour éviter le relâchement, la police multiplie les patrouilles.

"Je trouve ça normal"

Des policiers en civil vérifient les attestations. "À chaque fois que je sors, je suis contrôlé, je trouve ça normal", explique un Parisien. Samedi 2 mai, la majorité des passants étaient en règle. Mais pour ceux qui ne respectent pas le confinement, ils sont immédiatement verbalisés. Depuis le début du confinement à Paris, 64 000 contraventions ont été dressées.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.