Paris : le gouvernement s’oppose toujours à la réouverture des parcs et jardins

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Paris : le gouvernement s’oppose toujours à la réouverture des parcs et jardins
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les parcs et jardins sont toujours fermés dans 32 départements français classés en rouge. À Paris, la maire Anne Hidalgo milite pour la réouverture des parcs, invoquant même un enjeu de santé publique, mais le gouvernement reste pour l’heure inflexible.

Les pelouses des Invalides sont l’un des rares endroits de la capitale où il est autorisé de s’allonger dans l’herbe, alors forcément, les Parisiens s’y regroupent. Pour ne pas y créer d’attroupements, les policiers mettent les gens sur les côtés de l’esplanade. Résultat, tout le monde s’y entasse. Depuis plusieurs jours, les Parisiens se massent où ils peuvent : sur les bords du canal Saint-Martin ou sur les bords de Seine.

Deux risques majeurs selon les autorités

La mairie a donc demandé la réouverture de 160 parcs et jardins sur les 450 que compte la capitale, mais le gouvernement s’y refuse toujours. "Si on ouvre les parcs et jardins, il y a deux risques majeurs : les gens vont s’agglutiner en position statique et on ne sera pas capable de faire respecter les distanciations nécessaires", argue l’entourage du Premier ministre. Une position incompréhensible pour beaucoup.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.