"On ne laissera aucun enfant sur le bord de la route" : le département d'Ille-et-Vilaine achète 600 ordinateurs pour ses collégiens

Objectif : pallier les inégalités entre élèves en cette période de confinement pour cause d'épidémie de coronavirus. Les appareils devraient être livrés à partir du 14 avril.

Les cours sont dispensés aux collégiens via les Espaces numériques de travai (ENT) en période de confinement.
Les cours sont dispensés aux collégiens via les Espaces numériques de travai (ENT) en période de confinement. (AURÉLIEN ACCART / FRANCE-INFO)

Le département d'Ille-et-Vilaine achète 600 ordinateurs portables pour les prêter à ses collégiens en difficulté, confinés sans matériel informatique pour suivre leurs cours à distance, révèle mercredi 8 avril France Bleu Armorique. L'objectif est d'assurer la continuité pédagogique pendant l'épidémie de coronavirus.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct.

"On ne laissera aucun enfant sur le bord de la route", déclare le président du Conseil départemental Jean-Luc Chenut, alors que les chefs d'établissements scolaires s'inquiètent du manque d'équipement de certains foyers depuis le début du confinement.

Plus de 500 collégiens concernés dans le département

Avant d'investir, le département a mené une grande enquête et "ce premier recensement, avec l'Éducation nationale et l'enseignement catholique, montrent que nous devons avoir un peu plus de 500 collégiens concernés", regrette l'élu départemental.

Les ordinateurs portables représentent un investissement de 500 000 euros, soit "la somme consacrée chaque année au renouvellement du matériel informatique des collèges", dit Jean-Luc Chenut. Ils seront prêtés et livrés aux collégiens recensés à partir du mardi 14 avril, "le temps d'acheter le matériel, de le recevoir et de faire les installations nécessaires sur chacun des outils, ça prend du temps".

Par ailleurs le président du département assure que "si d'autres collégiens ont encore besoin d'ordinateurs après cette distribution, nous ferons le nécessaire".