Cet article date de plus d'un an.

Confinement : dans l'Oise, un photographe amateur réalise des portraits des habitants de son village

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Oise : un photographe amateur réalise des portraits des habitants de son village durant le confinement
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Un homme est devenu le photographe de son village d'Ercuis (Oise) depuis le début du confinement lié à l'épidémie de Covid-19.

Pas une âme ne vit dans les rues d'Ercuis (Oise) en cette période de confinement imposé pour limiter la propagation du Covid-19. On aperçoit tout juste quelques silhouettes dans l'encadrement d'une fenêtre. Pour le reste, les 1 600 habitants du village sont devenus invisibles ou presque.

"J'avais envie de donner un sens au confinement"

Ils sont présents sur des clichés, tout sourire face à l'objectif de l'homme qui vient à leur rencontre. Dominique Cherprenet est un photographe amateur confiné, mais pas résigné à se couper du village. "J'ai commencé comme tout le monde avec ma petite balade quotidienne, et j'avais envie de donner un sens à mon confinement", explique-t-il. Il a donc placardé des affiches pour proposer à ses voisins de venir immortaliser l'enfermement, mais sans entrer chez eux. Il effectue ses portraits à une distance d'au moins un mètre. Les rendez-vous s'enchaînent grâce au bouche à oreille. Chacun veut sa photo au temps du confinement. Avec ce projet, les habitants apprennent à se connaitre même pendant le confinement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.