Nouvel An : un réveillon inédit, entre prudence et envie de festoyer

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Nouvel An : un réveillon qui ne ressemblera à aucun autre
France 3
Article rédigé par
I. Bornacin, France 3 Régions, E. Jarlot - France 3
France Télévisions

Jeudi 31 décembre, les Français se préparent à passer un réveillon hors du commun. Malgré le couvre-feu et les recommandations sanitaires, certains ne comptent pas se priver de célébrer le Nouvel An. 

Jeudi 31 décembre, des Parisiens arrivent au compte-gouttes à Balagne (Haute-Corse) : ils seront 30 à réveillonner dans une maison louée sur place. Un chiffre bien au-dessus de celui de six, recommandé par les autorités sanitaires. Les jeunes disent avoir fait un test PCR, mais tous ne sont pas entièrement rassurés. "Moi je ne suis pas serein du tout, confie l'un d'entre eux. Il y a une pandémie, et ça me fait un petit peu peur ; c'est un petit peu le jeu de la roulette russe"

"On ne pourra pas se prendre dans les bras"

Prendre des risques à plusieurs ou jouer la carte de la prudence ? Comme à Noël, les Français se préparent à un réveillon qui ne ressemblera à aucun autre. "On ne pourra pas se prendre dans les bras ni se faire des câlins comme d'habitude, donc ça change, c'est triste", témoigne une passante. Le Nouvel An s'annonce également particulier pour les propriétaires de gîtes. Par exemple, à Javerdat (Haute-Vienne), Nadine Robert a choisi de limiter ses réservations à six adultes pour respecter les recommandations. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.