''Nous estimons la perte à plusieurs dizaines de millions d'euros'' : le musée d'Orsay, à Paris, rouvre ses portes avec une fréquentation en net recul

Après trois mois de fermeture imposée à cause du coronavirus, le musée d'Orsay, à Paris, retrouve ses visiteurs avec une jauge réduite et une billetterie en très net recul sur l’année 2020.

Le 23 juin 2020, jour de la réouverture du musée d\'Orsay à Paris.
Le 23 juin 2020, jour de la réouverture du musée d'Orsay à Paris. (THOMAS COEX / AFP)

À son tour, le musée d’Orsay, à Paris, retrouve ses visiteurs : l'institution rouvre mardi 23 juin après plus de trois mois de fermeture à cause du coronavirus. Comme la plupart des musées, Orsay impose désormais le port du masque à partir de 11 ans et la réservation d’un créneau horaire pour gérer au mieux le flux des visiteurs. Si le parcours de visite reste libre, la jauge dans le musée a été fortement réduite.

4 000 visiteurs par jour au lieu des 12 000 habituels

''Une belle journée d'été, c'est entre 10 000 et 12 000 visiteurs par jour, explique ainsi Francis Steinbock, l’administrateur général des musées d’Orsay et de l’Orangerie. Là, nous tablons sur à peu près au maximum 4 000 visiteurs. Nous avons au musée d'Orsay à peu près 60% de visiteurs étrangers.''

Cette année, malheureusement, on sait que les visiteurs étrangers seront moins nombreux et cela aura évidemment un impact très fort sur la fréquentation.Francis Steinbockà franceinfo

Moins de visiteurs, et ce après trois mois de fermeture, cela veut dire une billetterie en très net recul sur l’année 2020 alors que cette dernière représente en temps normal 70% des recettes propres du musée.

L\'exposition James Tissot, actuellement visible au musée depuis sa réouverture.
L'exposition James Tissot, actuellement visible au musée depuis sa réouverture. (ANNE CHEPEAU / RADIO FRANCE)

''Les conséquences sont effectivement très importantes, ajoute Francis Steinbock. Nous estimons à plusieurs dizaines de millions la perte financière sur l'année 2020 que nous allons devoir absorber. Nous sommes en discussion avec l'État pour obtenir une aide exceptionnelle pour arriver à passer ce cap. Les tutelles sont bien conscientes de ces difficultés.''
Les plus heureux sont les visiteurs qui du fait de la faible jauge vont bénéficier de conditions de visite exceptionnelles.

L'heure de la réouverture pour le musée d'Orsay : écoutez le reportage d'Anne Chépeau
--'--
--'--