Montpellier : un homme condamné à de la prison ferme après avoir craché sur des policiers en disant avoir le coronavirus

Déjà connu des services de police, cet homme a été interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il était en train de commettre un vol à la faculté de pharmacie.

Plusieurs verbalisations à 135 euros ont été imposées à des automobilistes qui ne respectent pas l\'obligation de confinement pour prévenir le coranovirus.
Plusieurs verbalisations à 135 euros ont été imposées à des automobilistes qui ne respectent pas l'obligation de confinement pour prévenir le coranovirus. (FRANCOIS CORTADE / FRANCE-BLEU NORD)

Un homme a été condamné à huit mois de prison ferme vendredi 20 mars à Montpellier, après avoir craché au visage de policiers lors de sa garde à vue, tout en affirmant être atteint du coronavirus, rapporte France Bleu Hérault. "Ce sont des faits d'une extrême gravité, puisqu'à chaque fois les policiers doivent être confinés le temps de savoir s'ils sont atteints", déplore David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police Occitanie, qui constate de nombreux actes similaires un peu partout en France ces derniers jours.

Un homme interpellé en train de voler des masques

Déjà connu des services de police, cet homme a été interpellé dans la nuit de jeudi à vendredi alors qu'il était en train de commettre un vol à la faculté de pharmacie, vraisemblablement un vol de masques de protection. Une fois en cellule dans l'hôtel de police, l'homme "s'est énervé, a commencé à cracher par terre en insultant les policiers et en hurlant qu'il avait le coronavirus", précise le secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police Occitanie, David Leyraud.

"Il a fallu lui mettre un masque et le menotter, il a essayé de les mordre", indique David Leyraud, qui assure que les policiers en question "n'avaient pas de masque". L'individu a été jugé en comparution immédiate. Il a été condamné à huit mois de prison ferme avec maintien en détention et cinq ans d'interdiction de paraître à Montpellier.