#OnVousRépond Quelles sont les modalités pour le port du masque à Paris et dans la petite couronne ?

Depuis le 28 août, le port du masque obligatoire est étendu à la "totalité de l'espace public" de Paris et de la petite couronne. Pour autant, les autorités ont changé d'avis sur certains aspects de cette mesure. Franceinfo fait le point.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Un couple se prend en photo devant le Sacré-Coeur, à Paris, le 27 août 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il faut désormais porter un masque dans toutes les zones de Paris pour lutter contre une éventuelle seconde vague du coronavirus. Si depuis le 10 août, la mesure était en vigueur seulement dans certaines rues de la capitale, l'obligation s'est finalement étendue à la "totalité de l'espace public" à Paris et même au-delà, dans le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis, vendredi 28 août à 8 heures. Cette décision a été motivée par "la dégradation de la situation sanitaire, avec une circulation active du virus dans l’agglomération parisienne", comme l'ont écrit les préfets concernés dans un communiqué publié le 27 août.

Les autorités ont d'abord affirmé que "les piétons circulant dans les espaces publics, les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non" devaient respecter cette règle. Seuls étaient alors exemptés les usagers se trouvant à l'intérieur de véhicules à moteur (voitures, camionnettes et poids lourds).

Marche arrière de la préfecture

Mais une heure après l'entrée en vigueur de ces mesures, vendredi matin, la préfecture de police a reculé sur certains points. Elle explique notamment que les enfants de 11 ans et moins ne sont pas concernés par la mesure.

Le communiqué ajoute que les forces de l'ordre seront dans un premier temps dans une "action pédagogique", puis que les verbalisations seront dressées "avec discernement". "Les fonctionnaires de police sont là pour la santé des gens", souligne une source policière à franceinfo, "ils seront bien sûr plus à cheval sur les situations à risque, comme un attroupement de personnes sans masques sur les quais, mais ils seront formés pour être tolérants". Ce "discernement doit être collectif" et venir aussi bien des "policiers que des usagers", insiste-t-elle. Les policiers seront "fermes" sur les contrôles menés dans les établissements recevant du public, comme les bars et restaurants.

Cette nouvelle obligation continue de susciter beaucoup des questionnements et de confusion. Franceinfo répond à six questions que vous nous avez adressées.

1Dois-je porter un masque même lorsque je fais mon footing ou du vélo ? 

Non, "les personnes exerçant une activité physique au titre de la course à pied ou du vélo" en sont exemptées, explique la préfecture de Police dans leur nouveau communiqué de presse, qui apporte des "précisions" au premier. 

La veille, celui-ci précisait que tous les piétons et "les utilisateurs de vélos" devaient porter le masque. Cette annonce a été particulièrement critiquée par la mairie de Paris. 

2Qu'en est-il des autres activités physiques en extérieur ? 

Pour les activités physiques autres que le vélo ou le footing, il n'y a pas de consigne claire sur le port du masque en extérieur. "Les fonctionnaires de police ont conscience du fait que si on fait du yoga seul par exemple, à distance des autres sur son tapis, on ne fait pas courir de risque absolu", explique notre source policière. Ils ne devraient alors pas verbaliser si le port du masque n'est pas respecté. 

3Que faire si je veux fumer, manger ou boire alors que je marche dans la rue ? 

"Il n'est pas interdit de fumer [ni] de manger dans l'espace public", a déclaré vendredi matin sur BFMTV Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris. Ce dernier s'est félicité qu'une "clarification" sur ce point ait été faite alors que plus tôt, l'adjointe à la Santé de la mairie, Anne Souyris, affirmait au micro de franceinfo que fumer dehors serait impossible. 

Si des non-fumeurs accompagnent un groupe de fumeurs à l'extérieur, "ils devront, eux, porter un masque", précise notre source policière. S'asseoir pour manger sur un banc est aussi autorisé, tant qu'on se tient à distance des autres, ajoute-t-elle.

4Dois-je porter un masque même quand je suis seul dans la rue ? 

Oui, il n'y a pas d'exceptions dans ce cas, même si les rues sont désertes.

5Les parcs et forêts sont-ils aussi concernés par cette mesure ? Et si je fais un pique-nique ? 

La préfecture, contactée par franceinfo, a confirmé que le port du masque est obligatoire lors des balades dans les parcs et les forêts. Les pique-niques ne sont pas interdits, à condition de respecter "la limitation de rassemblement de moins de 10 personnes et la distanciation sociale" et de remettre son masque dès que l'on a fini de manger. 

6Dois-je porter un masque sous le casque intégral de mon scooter ? 

Un casque intégral "ne fait pas courir de risque aux autres", indique notre source policière. Le masque n'y est donc pas obligatoire. Néanmoins, si le casque utilisé est ouvert, il faudra porter un masque. Le conducteur pourra être verbalisé, "surtout si à l'arrêt, au feu rouge, il n'en porte pas", nous explique-t-on.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.