Hérault : un relâchement dans les gestes barrières ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Hérault : un relâchement dans les gestes barrières ?
France 2
Article rédigé par
V.Gaglione, F.Mazou, T.Toujas - France 2
France Télévisions

Les équipes de France Télévisions se sont rendues dans le centre-ville de Montpellier (Hérault) mardi 27 juillet, où le masque est obligatoire en extérieur, pour faire le point sur le respect des gestes barrières. 

Le masque est obligatoire en extérieur dans l'Hérault depuis le mercredi 21 juillet, et pourtant, dans les rues de Montpellier, beaucoup dérogent à cette règle sanitaire. "Je ne le mets pas quand on est à l'air libre", estime une passante, qui n'en voit pas l'utilité "quand je ne croise personne dans un rayon de deux mètres". Certains vacanciers peu informés ne sont pas au courant du retour de cette obligation. Beaucoup aussi invoquent la chaleur pour mettre le masque sous le nez. 

Le gel hydroalcoolique parfois oublié

Les contrevenants encourent 135 euros d'amende. "On étouffe là-dessous", lance une habitante, qui confirme qu'elle respecte bien la règle dans les lieux clos. Le gel hydroalcoolique mis à disposition dans les boutiques n'est pas toujours utilisé, et difficile de le rendre obligatoire, selon des commerçants interrogés. "Nos clientes nous disent qu'elles en ont mis dans d'autres boutiques", explique une jeune vendeuse. D'autres respectent les règles à la lettre. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.