Hérault : la préfecture envoie 30 gendarmes supplémentaires à Palavas-les-flots après une rixe survenue dans le centre-ville

Une bagarre avait éclaté vendredi devant la boutique d'une commerçante qui demandait à un groupe de faire attention à ses produits et de porter un masque.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La plage de Palavas-les-Flots (Hérault). (SYLVAIN THOMAS / AFP)

Deux jours après l'agression d'une commerçante par des vacanciers à Palavas-les-flots (Hérault), la préfecture vient de décider d'envoyer des renforts de gendarmerie, rapporte France Bleu Hérault dimanche. Trente gendarmes mobiles et gendarmes d'un détachement d'appui territorial sont attendus à compter de ce dimanche soir dans la station balnéaire proche de Montpellier. La préfecture de l'Hérault répond ainsi à l'inquiétude et à la colère des commerçants de la ville.

Une manifestation devant la gendarmerie

Une bagarre avait en effet éclaté vendredi 21 août devant une boutique alors qu'une commerçante demandait à un groupe, hommes et femmes, de faire attention à ses produits et de porter un masque. En solidarité, des commerçants de Palavas ont décidé de baisser le rideau vendredi soir. Ils sont allés, samedi, accompagnés de plusieurs habitants, manifester leur mécontentement devant la gendarmerie et ont réclamé plus de moyens pour permettre le retour au calme.

Sur Twitter, ce dimanche matin, le ministre de l'intérieur Gérald Darmanin a apporté son soutien aux commerçants et a réclamé "la plus grande fermeté pour mettre un terme à ces agissements". Il y a dix jours, déjà, les commerçants avaient manifesté pour dénoncer les incivilités auxquelles ils sont confrontés en période estivale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.