Cet article date de plus d'un an.

Hérault : des vacanciers refusent de porter le masque à Palavas, un gendarme touché au visage

Le port du masque est obligatoire dans le centre de Palavas-les-Flots depuis le 17 août pour lutter contre la propagation du Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des personnes se baignent à Palavas-les-Flots (Hérault), le 23 juin 2020. (PASCAL GUYOT / AFP)

Plusieurs vacanciers refusant de porter un masque ont été interpellés, vendredi 21 août, après une altercation survenue dans le centre-ville de Palavas-les-Flots, a appris franceinfo auprès de la préfecture de l'Hérault. Un gendarme appelé en renfort "a reçu un coup au visage" lors de ces faits, selon cette même source.

Les autorités rapportent que l'incident a débuté lorsque la gérante d'un magasin de vêtements a demandé à "quatre ou cinq" jeunes touristes de s'éloigner de sa boutique car ils ne portaient pas de masque et salissaient certains de ses produits avec des glaces qu'ils consommaient.

Les vacanciers ont refusé de s'exécuter et ont "tartiné" la boutique avec de la glace, avant "visiblement de frapper une employée avec un manche à balai", ajoute la préfecture. La police municipale est intervenue, puis la gendarmerie. 

Darmanin dénonce des "violences inacceptables"

Selon le Midi Libre, d'autres bagarres ont éclaté, vendredi, dans la rue Saint-Roch, près de la plage, si bien que "tous les commerçants ont baissé le rideau en fin d'après-midi". Ces derniers ont "manifesté une nouvelle fois dans les rues et devant le poste de la police pour dénoncer cet 'abandon' des pouvoirs publics", ajoute le quotidien, qui fait référence à une précédente manifestation survenue dix jours plus tôt à la suite d'incidents.

Samedi après-midi, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a déploré des "violences inacceptables" et réclamé "la plus grande fermeté" face aux auteurs des faits.

Dans la soirée, le maire LR Christian Jeanjean a évoqué une "situation invivable et inacceptable" subie "depuis le mois de juin". Il a adressé au ministre de l'Intérieur ses remerciements "pour son soutien et pour l’aide que ses services vont nous apporter très rapidement".

Le masque obligatoire à Palavas

Le port du masque est obligatoire dans le centre de Palavas-les-Flots depuis le 17 août pour lutter contre la propagation du Covid-19, comme dans de nombreuses autres communes du département. "Le seuil d'alerte a été dépassé", souligne la préfecture de l'Hérault, avec 59,3 cas pour 100 000 habitants. 

"C'est très préoccupant, on a de nouveau des personnes en réanimation à Montpellier alors qu'on n'en avait plus", ajoutent les services de l'Etat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.