Fin du masque sanitaire : des fabricants se reconvertissent dans le vélo électrique

Publié
Fin du masque sanitaire : des fabricants se reconvertissent dans le vélo électrique
Article rédigé par
J.Coulais - France 2
France Télévisions

Avec la fin du port du masque obligatoire dans les transports en commun, les fabricants sont obligés de réduire leur production. Pour compenser, certaines entreprises ont développé d'autres activités, en replacement ou en parallèle, très loin du domaine sanitaire. 

Dans une usine francilienne qui a produit 120 millions de masques depuis la crise du Covid-19, la cadence n'a pas ralenti. Si les masques quittent peu à peu nos visages, avec notamment la fin de leur port obligatoire dans les transports en commun, il n'est pas question d'arrêter la production dans cette usine. Thomas Le Tiec, directeur industriel de la marque "Le masque français" , explique ne pas vouloir perdre le "savoir-faire" de ses employés en cas de nouvelle pandémie.   

Une reconversion dans le vélo électrique  

Les stocks de masques s'écoulent cependant moins facilement ces derniers temps. Alors, les gérants se préparent à diversifier leur activité. Emmanuel Nizard, fondateur de la marque "Le masque français", s'attaque à un nouveau marché : le vélo électrique. Un autre fabriquant de masque qui a, quant à lui, complètement arrêté sa production de masques, a aussi fait le choix de se reconvertir dans le vélo électrique.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.