Covid-19 : la France insoumise "demande au gouvernement" que la distribution de masques FFP2 lors des meetings soit remboursée

La distribution de masque FFP2 annoncée par LFI lors de meetings "procède de surcoûts qui sont directement imputables à la crise sanitaire", a estimé le député la France Insoumise du Nord Adrien Quatennens, ce mardi sur franceinfo. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 Adrien Quatennens, député La France Insoumise avec un masque FFP2 à l'Assemblée nationale à Paris, le 26 janvier 2021.  (BERTRAND GUAY / AFP)

"On demande au gouvernement de faire ce qu'il faut pour que les candidats puissent être indemnisés" en cas de distribution de masques FFP2 lors des meetings politiques, a déclaré mardi 11 janvier sur franceinfo le député la France Insoumise du Nord Adrien Quatennens, à la sortie de la réunion organisée par Matignon avec les candidats déclarés à l'élection présidentielle afin que la campagne électorale puisse se dérouler dans les meilleures conditions malgré la crise sanitaire.

La France insoumise a annoncé il y a quelques jours que lors de ses meetings politiques, des masques FFP2 seront distribués aux participants. "Vous imaginez bien que toute cette organisation, ça procède de surcoûts qui sont directement imputables à la crise sanitaire", a expliqué le coordinateur de la France insoumise, qui demande que ces dépenses soient prises en compte dans le remboursement des comptes de campagne.

Budget "conséquent" mais "nécessaire"

"Cela va coûter de l'argent et cet argent n'aurait pas été dépensé à autre chose qu'à des opérations de propagande électorale s'il n'y avait pas la crise sanitaire", a-t-il ajouté. "Cela va être un budget conséquent mais je crois que c'est aussi nécessaire car on ne peut pas arrêter non plus la vie démocratique à cause d'une épidémie."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.