Covid-19 : de nombreux pays font tomber le masque

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : de nombreux pays font tomber le masque
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Plusieurs pays tombent le masque. Il n'est ainsi plus obligatoire en Israël dans les lieux publics fermés à compter du mardi 15 juin, tout comme à Wuhan (Chine) ou au Danemark. 

Près de 11 000 étudiants ont participé à une cérémonie de remise de diplôme à Wuhan, en Chine, la ville épicentre de l'épidémie de Covid-19 en 2020. Aujourd'hui, peu d'étudiants portent le masque, et la distanciation sociale n'est plus de rigueur. Une révolution dans les consignes de sécurité pour la Chine, qui se targue d'avoir vaincu la pandémie. En Europe, les Danois ont aussi dit adieu, avec joie, au masque à l'intérieur, lundi 14 juin. Il n'est désormais obligatoire que dans les transports publics. "On peut se sourire, et on peut entendre ce que les gens disent. C'est génial", se réjouit un homme. 

Bémol en Grande-Bretagne 

En Israël, le masque tombe dans les lieux clos, mardi 15 juin. Le pays avait été l'un des premiers à l'enlever à l'extérieur, grâce à une campagne de vaccination lancée dès la fin décembre 2020. Il reste de rigueur dans les hôpitaux, maisons de retraites et pour les voyageurs arrivant de l'étranger. Un bémol toutefois : en Grande-Bretagne, l'ultime étape de déconfinement a été repoussée de quatre semaines, en raison de la propagation du variant Delta. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Masques sanitaires

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.