Coronavirus : sport et gestes barrières sont-ils compatibles ?

Rentrée des classes rimes avec associations sportives et culturelles. Ces dernières ont dû s’adapter au contexte sanitaire.

FRANCE 3

Cette mère de famille a choisi le yoga comme activité de rentrée. Comme presque tous les sports, la discipline va devoir se plier au contexte sanitaire. "Ce qui va changer, c’est que les tapis devront être personnels, chacun apportera son tapis alors qu’avant on les prêtait", explique Isabelle de Saint-Jores, professeure de yoga

Les mesures de sécurité rassurent les parents

À 9 ans, Agathe fera de la gym malgré le virus. "C’est toujours aussi géniale d’en faire, même s’il y a les mesures de sécurité", confie t-elle. Christophe Chaboud, professeur de judo, est formel, il n’y aura pas de masque dans son cours : "Il va être arraché dès qu’on est en contact rapproché, ce n’est pas possible", précise t-il. Le football a repris, les mesures de sécurité rassurent les parents : "Il y a un contact entre les enfants mais il y a du gel hydroalcoolique à l’entrée, je lui demande de se laver les mains après, je ne suis pas plus inquiète que ça", témoigne une mère de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un joggeur, visage masqué dans le centre de Paris au mois d\'avril.
Un joggeur, visage masqué dans le centre de Paris au mois d'avril. (ALAIN JOCARD / AFP)