Coronavirus : le port du masque obligatoire dans les entreprise

Mardi 18 août, le gouvernement a réuni les partenaires sociaux par visioconférence. L'exécutif a notamment tranché sur l'obligation du port du masque dans les entreprises.

franceinfo

Salles de réunions, couloirs, open spaces, vestiaires... À partir du 1er septembre, vous devrez porter un masque toute la journée au travail, même si vous êtes loin de vos collègues ou s'il y a une séparation en plexiglas entre les postes. Porter un masque ne vous dispensera pas de rester à distance de vos collaborateurs car la règle d'un mètre sur deux entre deux postes est toujours en vigueur, détaille Sandrine Feydel, journaliste de France Télévisions, sur le plateau du journal de 23 heures de franceinfo, mardi 18 août.

Des sanctions en cas de refus

Seule exception au port du masque obligatoire : lorsqu'un salarié travaille seul dans un bureau individuel. Si un salarié refuse de porter un masque, il s'expose à une sanction. Mais c'est aux entreprises de fournir les masques nécessaires. Selon la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises), cette mesure n'est pas insurmontable. Le MEDEF, lui, craint que cette mesure additionelle entrave la relance, conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés dans une entreprise qui portent des masques. 
Des salariés dans une entreprise qui portent des masques.  (THOMAS PADILLA / MAXPPP)