Martinique : la saison des paquebots retardée, le manque à gagner considérable

Publié Mis à jour
Martinique : la saison des paquebots retardée, le manque à gagner considérable
Article rédigé par
S. Lanson, S. Guillemot, J.C. Lambard - France 2
France Télévisions

Pour les professionnels du tourisme, le manque à gagner est considérable. En Martinique, cela fait deux ans déjà que plus aucun paquebot n’a accosté. Les espoirs se fondent désormais sur la prochaine saison, elle débutera au mois de novembre. Mais aucune certitude toutefois.

Au loin, aucune silhouette de paquebot, un ponton désespérément vide. Avant la crise sanitaire, à cette période, le quai d’embarquement de Fort-de-France en Martinique est normalement bondé. Après deux ans d’absence, les croisières reprendront-elles un jour ? À cause du coronavirus en Martinique, il faudra attendre au moins jusqu’à novembre prochain.

Beaucoup redoutent l’arrivée des paquebots géants

Sans croisière, le chiffre d’affaires des agences de voyage est en chute libre, jusqu’à -80 % l’an dernier. Surtout, beaucoup redoutent l’avenir, car les compagnies pourraient changer de stratégie alors que les paquebots font désormais escale dans des îles voisines, comme la République Dominicaine. La décision de repousser la saison des croisières a pourtant rassuré certains Martiniquais. Le Covid-19 circule toujours, beaucoup redoutent l’arrivée de paquebots géants.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.