Malgré le coronavirus, le baccalauréat a bien lieu en Chine

Le baccalauréat chinois, reporté à cause du coronavirus, a commencé mardi 7 juillet. Près de 11 millions de lycéens le passent avec les gestes barrières.

FRANCEINFO

Les parents d’un lycée de Pékin (Chine) attendent par dizaines leur progéniture. A la sortie de la première journée des épreuves du baccalauréat, un étudiant confie : "Pour nous qui passons le gaokao en plein coronavirus, on a une pression supplémentaire". Cette année, en pleine pandémie, l’examen national d’entrer à l’université, repoussé d’un mois, est deux fois plus surveillé.

Prudence extrême

11 millions de lycéens sont passés devant le thermomètre mardi matin. Ceux qui ont plus de 37,3°C sont placés dans une salle à l’isolement. Dans chaque salle d’examen préalablement désinfectées, 20 élèves prennent place au lieu de 30. Chaque élève aura un masque par épreuve. Le baccalauréat chinois est le plus grand rassemblement de Chine depuis le début de l’épidémie. Mercredi, les lycéens passeront les épreuves de langues étrangères. Ils sont 400 000 de plus que l’année dernière à passer l’examen.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des lycéens chinois passent le bac malgré le coronavirus
Des lycéens chinois passent le bac malgré le coronavirus (FRANCEINFO)