Loire : de nombreux établissements scolaires n'ont pas renoncé à la photo de classe

La photo de classe fait partie de nos souvenirs d'enfance. La tradition a survécu à toutes les réformes de l'enseignement et même au coronavirus.

France 3

Marlène Truchet immortalise les écoliers de la Loire depuis plus de dix ans dans une quinzaine d'écoles du département. D'habitude, ce sont des photos de groupe avec les petits devant et les grands derrière. Mais cette année, avec l'épidémie de Covid-19, c'est plus compliqué. "On a réfléchi et on s'est dit qu'on allait faire des photos individuelles et qu'on va présenter sous une seule et même photo, comme les albums Panini à l'époque", explique la photographe.

Des photos individuelles

Les élèves se sont fait une raison même si certains regrettent de ne pas poser avec leurs camarades. La plupart des établissements ont été emballés par l'idée des photos individuelles, à commencer par l'école Saint-Vincent, à Bouen-sur-Lignon. Malgré les circonstances, la directrice ne voulait pas renoncer à la fameuse photo. "Avoir la photo, la regarder des années après, c'est essentiel. On a tellement manqué de normalité ces derniers mois qu'il fallait que les enfants retrouvent leurs repères", précise Alexandra Cognasse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe de primaire à Nantes. Illustration.
Une classe de primaire à Nantes. Illustration. (FRANK PERRY / AFP)