Les stratégies de nos voisins face au coronavirus

L'Europe reste le continent le plus touché, mais en Suède, le pays n'est pas confiné, au contraire de ses voisins.

En Suède, les rues sont animées, les terrasses bondées. Le confinement n’est toujours pas généralisé. En effet, chaque pays n’a pas adopté la même stratégie de limitation de propagation du virus. La Suède a seulement fermé ses lycées et universités, mais toutes les écoles primaires sont encore ouvertes, et peu de consignes de distance sociale ont été communiquées. Les bars et restaurants restent ouverts. Les autorités parient sur le fait que 70% de la population contractera le virus et développera des anticorps.

Auto-discipline aux Pays-Bas

Aux Pays-Bas, pas de confinement obligatoire non plus ! Les autorités comptent sur l’autodiscipline des habitants. Les restaurants, bars et écoles sont fermés jusqu’à la fin du mois d’avril au moins. Néanmoins, se procurer du cannabis dans les coffee-shop reste possible, en respectant les distances. Au Portugal, l’état d’urgence est prolongé jusqu’au 17 avril, et les rues de Lisbonne sont désertes. Les écoles avaient fermé début mars, bien avant l’Espagne voisine, et le bilan est relativement rassurant.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'étoile du sapin géant de Skeppsbron, à Stockholm (Suède), le 27 novembre 2019.
L'étoile du sapin géant de Skeppsbron, à Stockholm (Suède), le 27 novembre 2019. (FREDRIK SANDBERG / TT NEWS AGENCY / AFP)