Cet article date de plus d'un an.

Les consultations pour les pathologies hors Covid-19 en forte baisse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Les consultations pour les pathologies hors Covid-19 en forte baisse
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Les personnes atteintes par des pathologies différentes du Covid-19 se présentent beaucoup moins dans les hôpitaux. Les consultations ont baissé de moitié.

C’est une situation étrange et inédite que vivent les urgences du CHRU de Lille (Nord). Les couloirs semblent beaucoup plus vide qu’à l’accoutumée. « Cela fait pratiquement 11 ans que je suis aux urgences, c’est la première fois qu’on a si peu de patients », constate Ouafa El Bouhouti, infirmière. Pour la première fois, une partie des urgences ont fermé en raison de l’absence de patients.

Peur de déranger ou d’être contaminé

Les patients atteints par d’autres pathologies ne se présentent plus dans les hôpitaux. Certains ne veulent pas déranger un personnel soignant souvent débordé par l’épidémie de coronavirus. D’autres craignent de contracter le virus en se rendant dans ces établissements médicaux. Des choix qui inquiètent les professionnels de santé. "La troisième vague, c’est les patients qui n’ont pas souffert du Covid-19 mais qui sont porteurs de pathologies chroniques pour lesquelles ils n’ont plus de suivi. Ils vont venir, ils sont plus beaucoup plus graves avec des pathologies qui seront fixées. On ne sera plus au stade de ‘je traite’, on sera au stade de 'comment je traite la séquelle'", alerte Patrick Goldstein, chef des urgences du CHRU de Lille et du Samu 59.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.