"Le problème, c'est que Jean-Michel Blanquer est parti en vacances sans faire ses devoirs", selon Ian Brossat

Publié Mis à jour
Vacances à Ibiza : Jean-Michel Blanquer est parti "sans faire ses devoirs" déclare Ian Brossat
Article rédigé par
France Télévisions

Le directeur de campagne de Fabien Roussel, candidat communiste à l'élection présidentielle était, mardi, l'invité de "Votre instant politique" sur la chaîne franceinfo. Il a évoqué les vacances à Ibiza de Jean-Michel Blanquer.

"Vous savez, au Parti communiste, nous sommes pour les congés payés, donc le problème, ce n'est pas que Jean-Michel Blanquer soit parti en vacances, le problème c'est qu'il est parti en vacances sans avoir fait ses devoirs." Invité à réagir à la polémique autour des vacances du ministre de l'Education à Ibiza, dans "Votre instant politique", mardi 18 janvier, Ian Brossat, directeur de campagne du candidat communiste à l'élection présidentielle Fabien Roussel, a estimé que le ministre se retrouvait dans "une polémique sur un micro-sujet, mais si cette polémique a trouvé de l'écho, y compris d'ailleurs chez les enseignants et les parents d'élèves, c'est que tout ça se fait sur fond de grandes difficultés à l'école".

"Le ministre qui a fragilisé l'Education nationale"

"Le problème, c'est que le protocole a été annoncé la veille de la rentrée, c'est que les enseignants l'ont découvert en lisant le Parisien, c'est qu'on manque de remplaçants dans les écoles lorsqu'un professeur est malade, c'est qu'il ait supprimé 7 900 postes dans l'Education nationale depuis qu'il est ministre", a listé l'adjoint au Logement à la mairie de Paris. "S'il fait l'objet de beaucoup de critiques c'est parce qu'il a été le ministre qui a fragilisé l'Education nationale", a-t-il conclu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.