Landes : les fêtes illégales se multiplient sur les plages d'Hossegor

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Les fêtes illégales se multiplient sur les plages d'Hossegor
france 2
Article rédigé par
N.Coadou, T.Gardet, T.Sinier - France 2
France Télévisions

Des centaines de jeunes bravent les interdictions et font la fête sur les plages d'Hossegor.

Une scène se répète depuis le début de l'été à Hossegor (Landes) : celle de jeunes, souvent mineurs, qui viennent faire la fête sur la plage sans le moindre respect des gestes barrières. L'été, la population est multipliée par dix et ce sont rapidement des centaines de jeunes qui viennent s'entasser les uns sur les autres. Pour l'un d'eux, la tenue de ces événements s'explique par la raison suivante : "On se lâche, on est entre potes, on profite et on essaye surtout d'oublier le confinement qui est passé." Une autre ajoute : "J'avoue que ce n'est pas très Covid, mais ça nous change les idées."

De nombreuses fêtes illégales sur les plages d'Hossegor

Hormis le fait que ces rassemblements sont dangereux, ils sont aussi interdits par la loi. C'est pour cela que la ville d'Hossegor a décidé de déployer onze agents de sécurité pour surveiller les débordements. "S'ils sont trop alcoolisés, ils ne nous écoutent pas, sinon ils essayent de comprendre. Mais on essaye toujours de les aborder avec la sympathie, tout en voulant leur faire comprendre les règles et les consignes", raconte un agent. Pour le maire de la ville, Christophe Vignaud, il est impossible de contrôler l'ensemble des choses sur six kilomètres de plage, mais il appelle les jeunes à se montrer prudent, tout comme l'un des médecins de la ville. Dans les Landes, le taux d'incidence reste élevé avec 217 cas de Covid-19 pour 100 000 habitants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.