La Fédération française de tennis annonce un plan d'aide de 35 millions d'euros

La FFT espère aussi organiser des tournois des meilleurs joueurs et joueuses français cet été pour "passer ce moment compliqué".

Un court de tennis déserté, dans la Creuse (photo d\'illustration ).
Un court de tennis déserté, dans la Creuse (photo d'illustration ). (SIMON CARDONA / FRANCE-BLEU CREUSE)

La Fédération Française de Tennis valide lundi 25 mai un plan d'aide de 35 millions d'euros, à destination de tous les acteurs du tennis français confrontés à de sérieuses difficultés économiques liées à la crise sanitaire du covid-19, selon les informations du service des sports de franceinfo. 60% de ces 35 millions d'euros débloqués par la Fédération seront destinés aux clubs. Les 14 millions d'euros restant seront répartis entre tous les autres acteurs du tennis français. 

>> Le coronavirus et ses conséquences : suivez notre direct.

Le coronavirus et le confinement ont provoqué la fin des compétitions, des tournois et ainsi engendré des pertes de revenus pour certaines personnes. "Il y a des clubs qui sont en grande difficulté", explique Pierre Cherret, directeur national de la FFT qui cite également "les joueurs professionnels, les arbitres, les enseignants professionnels qui sont libéraux et donc qui ne sont pas au chômage partiel". "Toutes ces familles vont être aidées", assure-t-il. 

Des tournois entre les meilleurs joueurs français cet été ?

La FFT envisage par ailleurs très sérieusement d'organiser en France cet été, en juillet et août, des tournois réservés aux 60 meilleures joueuses françaises et aux 100 meilleurs jours français. Cela pourra "permettre à ces joueurs de jouer des tournois en France et de gagner leur vie en faisant leur métier, ça va nous permettre de les aider à passer ce moment compliqué, même si les tournois internationaux ne repartent pas", précise Pierre Cherret. Ces tournois estampillés "Fédération Française de Tennis", devront d'abord recevoir l'accord du gouvernement.

La FFT assure que rien ne sera dévoilé avant le 2 juin et les annonces du Premier ministre, Édouard Philippe sur les suites du déconfinement. En tous les cas, les joueurs savent d'ores et déjà qu'ils ne pourront pas reprendre la compétition sur les circuits ATP et WTA avant le 3 août.