L'artiste C215 peindra, à la fin du confinement, une fresque en hommage à la caissière de Saint-Denis morte du coronavirus

La fresque sera réalisée sur un mur de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), annonce Christian Guémy, alias C215, en hommage à Aïcha Issadounène, la caissière du Carrefour de Saint-Denis morte du coronavirus. 

Le street-artist Christian Guémy (C215), lors d\'une exposition au musée de l\'Air et de l\'Espace du Bourget, le 25 septembre 2019. 
Le street-artist Christian Guémy (C215), lors d'une exposition au musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, le 25 septembre 2019.  (HAJERA MOHAMMAD / FRANCE-BLEU PARIS)

L'artiste Christian Guémy, alias C215, connu notamment pour avoir peint des portraits muraux de Simone Veil lors de son entrée au Panthéon, souhaite réaliser une fresque en l'honneur de d'Aïcha Issadounène, la caissière du Carrefour de Saint-Denis morte du coronavirus, jeudi 25 mars 2020. Le portrait sera peint sur un mur de Saint-Ouen. "Je m'inquiète beaucoup de voir ces personnels de supermarché qui travaillent dans des conditions où ils sont très exposés", explique Christian Guémy sur franceinfo, mercredi 1er avril.

>> Coronavirus : retrouvez toutes les informations dans notre direct

"Je pense que pour eux, c'est vraiment quelque chose de très inattendu ce risque sanitaire", poursuit le street-artist. "Puisqu'elle était la première victime déclarée du coronavirus parmi les caissiers et les caissières d'hypermarchés, je trouvais que c'était important que l'on puisse faire un geste."

Elle peut incarner tous ces employés qui viennent gagner leur vie pour nous permettre de continuer de vivre à peu près normalement.Christian Guémy, alias C215à franceinfo

L'artiste souhaite, à travers cette fresque, rendre hommage à la caissière de 52 ans, mais aussi à travers elle, "à tous ceux qui seront partis, qui nous auront quitté et tous ceux qui auront pris des risques avec beaucoup de bravoure parce qu'il n'y a pas que les grands héros, il y a aussi les petits héros du quotidien."

Le portrait est prêt et sera réalisé à partir de pochoirs à la fin du confinement. "On attend évidemment l'accord de la famille, parce que ça ne peut pas se faire sans et c'est bien normal." Selon C215, le maire de Saint-Ouen mettra un mur à disposition pour peindre la fresque. "Il ne s'agit pas du tout de politique politicienne. Il s'agit de faire un rassemblement digne, sans polémique, sans prise de position partisane ou syndicale, ou autre chose. Ce n'est pas la question. Le but, c'est de se recueillir."