Cet article date de plus d'un an.

"J’ai ressenti beaucoup de cohésion, de solidarité" : la crise du coronavirus vue par un étudiant en médecine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
"J’ai ressenti beaucoup de cohésion, de solidarité" : la crise du coronavirus vue par un étudiant en médecine
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Derrière la colère et l’épuisement qu’ont vécus les soignants durant la crise sanitaire du Covid-19, il y a aussi eu des moments de solidarité, notamment au sein des services hospitaliers. Les équipes de France 2 ont rencontré un stagiaire d’un hôpital parisien, transformé par l’épreuve de la crise.

Nicolas, étudiant en médecine, était stagiaire en gériatrie durant la crise du Covid-19. "J’avais peur d’affronter la mort, et pire, de voir la solitude des personnes âgées, mais j’ai été agréablement surpris du contact que j’ai pu avoir avec tous ces patients. J’ai eu l’impression de voir beaucoup de choses positives se révéler dans les hôpitaux français, à savoir une capacité à réagir rapidement", explique-t-il.

"Une énorme leçon d’humilité"

Malgré les difficultés, l’étudiant dit avoir ressenti "énormément de cohésion, beaucoup d’amour entre les différents corps de métier, beaucoup de solidarité". "C’était une énorme leçon d’humilité pour tout le monde, et pour les étudiants aussi. On fait des études qui sont très dures, et je pense que l’on a vite la tentation de vouloir tout expliquer", estime-t-il. Être confronté si jeune à une crise de cette ampleur lui a donné envie de s’orienter en médecine générale pour "garder ce contact au long cours avec les patients, tisser des liens sur la durée", contrairement aux autres spécialités qui l’intéressaient auparavant.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.