Coronavirus : les internes et étudiants en médecine en première ligne

Ils sont jeunes médecins, terminent leurs études. Dans le contexte exceptionnel, l’épidémie de Covid-19 constitue leur première expérience professionnelle. Les internes sont nombreux en première ligne face au drame.

C’est un bref moment de pause chez lui. Quentin Fossé est interne en réanimation à l’hôpital Bichat de Paris. Dans son service se trouvent beaucoup de patients atteints du Covid-19, dans un état critique. "Les urgences étaient pleines de patients en grande gêne respiratoire, ainsi que des patients graves qu’il a fallu pour certains intuber", explique-t-il. Quentin Fossé a 28 ans, et rien ne l’avait préparé à ce qu’il vit depuis plusieurs semaines. "Ce sont des murs qu’on essaye de pousser, des lits qu’on essaye de faire en plus pour accueillir les patients, dans les services de réanimation comme dans les autres services. C’est du jamais vu. On n’était pas prêts à ça", précise-t-il.

Faciliter le travail des médecins

Aux côtés de ces internes au front travaillent d’autres étudiants, plus jeunes encore. Appelés en renfort, Elias et Stanislas sont en quatrième année de médecine. Ils font leurs premiers pas en réanimation, forcément tendus, dans un contexte difficile. Leur rôle dans un service dédié au Covid-19, est de relever les constantes des patients afin de faciliter le travail des médecins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Attention : cette image est susceptible de heurter votre sensibilité.

Cliquez ici pour l'afficher.
Au service des urgences de l'hôpital de Mulhouse (Haut-Rhin), dans la partie qui accueille les cas probables de coronavirus (Covid-19), 9 mars 2020. (JÉRÔME JADOT / RADIOFRANCE)