"Ils restitueront cet argent" : en Italie, cinq députés ont demandé une aide financière pendant le confinement

Trois élus ont touché 2 200 euros de "Bonus Covid" en plus de leur salaire de députés. 

La Chambre des députés en Italie, en avril 2015. 
La Chambre des députés en Italie, en avril 2015.  ( FABIO CIMAGLIA / MAXPPP)

En Italie, ils sont surnommés "les voleurs de bonus". Selon des sources parlementaires, cinq députés ont créé la polémique après avoir sollicité le "Bonus Covid", une aide financière mise en place pendant le confinement, notamment pour aider les travailleurs indépendants en difficulté financière. Parmi eux, trois élus ont touché 600 euros en mars et avril puis 1 000 euros en mai alors que les députés italiens touchent près de 13 000 euros net mensuels. 

Tollé au sein de la classe politique

En plus de ces cinq députés, près de 2 000 élus locaux ont réclamé ce "Bonus Covid" car aucun plafond de revenus n'était fixé pour toucher cette aide. Le président Cinq étoiles de la Chambre des députés, Roberto Fico, demande aux "voleurs de bonus" de se dénoncer : "Les députés devront présenter leurs excuses publiquement en disant qu'ils ont fait une erreur et ils restitueront cet argent." Tous les partis de la majorité et de l'opposition dénoncent un scandale indécent, une vraie honte.

A droite, certains en profitent pour renvoyer la faute sur le gouvernement qui ne contrôle pas l'argent qu'il distribuerait n'importe comment. A l'extrême droite en revanche, on fait profil bas, car trois députés de la Ligue seraient concernés. Massimo Garavaglia est d'ailleurs plutôt mal à l'aise sur le plateau de la chaîne la 7. "Les noms sortiront, mais surtout, il n'y a pas grand chose à dire, affirme-t-il. Un parlementaire a un revenu d'environ 100 000 euros par an. Si en plus, il est travailleur indépendant, il a un autre revenu. Demander le bonus, ça n'a pas de sens." 

Matteo Salvini, le chef de la Ligue, a promis de suspendre immédiatement les membres de son parti qui ont réclamé le "Bonus Covid". Le vice-président de la région de la Vénétie vient de se dénoncer.

En Italie, cinq députés ont demandé une aide financière pendant le confinement - Le reportage de Bruce de Galzain
--'--
--'--