Etats-Unis : le lent réveil de New York

Pays le plus touché au monde, les Etats-Unis ne parviennent pas à enrayer l’épidémie de coronavirus. Le pays a franchi la barre des 5 millions de cas. Mais la ville de New York sort peu à peu de la crise, et des monuments historiques rouvrent leurs portes aux visiteurs.

France 2

Le ferry à destination de Liberty Island est encore bien vide ce matin. Mais il traverse à nouveau la baie de New-York, pour la première fois depuis des mois. Cap sur une icône qui a traversé toutes les crises depuis 150 ans : la Statue de la Liberté. Michael Amato et son collègue font partie des Rangers chargés de garder ce monument national qui vient de rouvrir au public. Seuls quelques visiteurs mardi 11 août, loin des 20 000 touristes quotidiens habituels. Les frontières sont fermées, alors il n’y a pas d’étrangers.

32 000 New Yorkais sont morts du coronavirus

New York se réveille de la paralysie. Pendant des mois, le coronavirus a figé ses rues. La première métropole des Etats-Unis a payé le prix fort de la pandémie : plus de 32 000 morts, soit plus que le bilan de la France entière. La politique de confinement ferme du gouverneur démocrate semble porter ses fruits. Les terrasses viennent d’être autorisées à rouvrir. Mais dans cette ville où les loyers sont parmi les plus chers du monde, nombreux sont les restaurateurs qui ont fait faillite.

Le JT
Les autres sujets du JT
La statue de la Liberté, à New York, le 12 octobre 2016. 
La statue de la Liberté, à New York, le 12 octobre 2016.  (PASCAL DELOCHE / GODONG / AFP)