Essonne : des élus décident de ne pas rouvrir les écoles le 11 mai

Les maternelles et écoles élémentaires rouvriront de manière très progressives et sur la base du volontariat. Certains élus ont déjà fait savoir qu’ils ne rouvriront pas le 11 mai prochain, date du déconfinement. C’est le cas du maire d’un petit village dans l’Essonne.

France 3

Voici l’histoire de Janvry, un village de l’Essonne, qui ne voulait pas voir revenir ses 70 enfants à l’école. Depuis plus de 40 jours, le maire fait tout ce qu’il peut pour que ses administrés sortent le moins possible. Chaque matin, il livre lui-même le pain et quelques petites courses. Rouvrir l’école lui paraît inenvisageable. "C’est exactement rouvrir la porte de toutes les maisons au virus, puisque les gens iront à l’extérieur bosser, vont ramener le virus chez eux, les gosses le ramener à l’école, et ainsi de suite", argue le maire, Christian Schoettl.

Même décision du côté des parents

"C’est foutre en l’air tout le boulot pour lequel a mis 41 jours à s’engager physiquement", ajoute-t-il. À Janvry, les parents sont sur la même longueur d'onde que le maire. Dans une famille du village, le père est prêt à continuer à faire l’école tout en étant en télétravail.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les maternelles et écoles élémentaires rouvriront de manière très progressives et sur la base du volontariat. Certains élus ont déjà fait savoir qu’ils ne rouvriront pas le 11 mai prochain, date du déconfinement. C’est le cas du maire d’un petit village dans l’Essonne.
Les maternelles et écoles élémentaires rouvriront de manière très progressives et sur la base du volontariat. Certains élus ont déjà fait savoir qu’ils ne rouvriront pas le 11 mai prochain, date du déconfinement. C’est le cas du maire d’un petit village dans l’Essonne. (FRANCE 3)