Épidémie de coronavirus : l'élan de solidarité

En plein crise du coronavirus, les initiatives se multiplient pour soutenir le personnel soignant. Les journalistes d'Envoyé Spécial ont rencontré un de ces bienfaiteurs.

France 2

À Lille (Nord) comme dans toute la France, les restaurants ont tiré leurs rideaux, mais au Bier Buck, Florent est aux fourneaux avec son associé. Florent est un chef réputé de la gastronomie du Nord. Plutôt que de jeter leur stock, ils ont décidé de concocter des petits plats pour le personnel soignant du CHU de Lille. "L'idée n'est pas de faire du bénéfice, on n'est pas là pour ça. Nous ça nous occupe, on fait ce que l'on sait faire, et tout ça, c'est pour ceux qui en ont le plus besoin en ce moment. Si on ne se serre pas les coudes, je pense qu'on ne le fera jamais", témoigne le chef.

"Ça fait vraiment chaud au cœur"

Et à 3 heures du matin, 300 plats sont prêts. À l'hôpital de Lille, 220 malades du Covid-19 sont hospitalisés, après plus de 10 heures de service, une partie de l'équipe médicale prend une pause. Ils ont rendez-vous avec Florent. "Ça fait vraiment chaud au cœur, car on met beaucoup de choses de côté avec cette crise. On est plus souvent à l'hôpital, qu'à notre domicile", explique l'un d'eux. 

Le JT
Les autres sujets du JT
La nouvelle méthode de comptage permettra notamment de prendre en compte les décès liés au Covid-19 dans des établissements comme les Ehpad (ici, l\'Ehpad de Marchiennes, dans le Nord, le 27 mars 2020).
La nouvelle méthode de comptage permettra notamment de prendre en compte les décès liés au Covid-19 dans des établissements comme les Ehpad (ici, l'Ehpad de Marchiennes, dans le Nord, le 27 mars 2020). (JULIE SEBADELHA / HANS LUCAS / AFP)