Cet article date de plus d'un an.

Restaurateurs : le choc des fermetures immédiates

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Restaurateurs : le choc des fermetures immédiates
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Coup dur supplémentaire pour les restaurateurs après la crise des "gilets jaunes" et la grève dans les transports. Ils ne savent pas comment ils vont faire pour s'en sortir depuis l'interdiction d'ouverture des restaurants décrétée par le gouvernement samedi 14 mars afin de limiter la propagation du Covid-19.

Samedi 14 mars, un restaurateur avait rempli son réfrigérateur avec plus de 1 500 euros de marchandise fraîche, dont il ne peut se servir avec les mesures de fermetures prises par le gouvernement pour stopper la propagation du Covid-19 en France. Dès l'annonce de la fermeture des restaurants, il a lancé un appel sur les réseaux sociaux. Il offre sa marchandise à des associations d'aide aux plus démunis.

Les restaurateurs donnent leurs marchandises

Le restaurateur a déjà reçu quelques appels. Des bénévoles font vivre une épicerie solidaire à Nice (Alpes-Maritimes). Pain, légumes, œufs, poissons, ils repartent les bras chargés de provision. "Les frigos sont vides parce que la banque alimentaire a du mal à récupérer ce qu'il nous est nécessaire. Cela va faire le bonheur de plein de familles, on va faire passer le message", explique Nicole Henry, bénévole à l'association "Habitat et citoyenneté". Sa marchandise distribuée et sa cuisine nettoyée, le restaurateur fermera son établissement. Ses sept salariés seront sans doute au chômage technique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Restauration, hôtellerie, sports, loisirs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.