Cet article date de plus d'un an.

Entreprises : faut-il arrêter le chômage partiel ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Entreprises : faut-il arrêter le chômage partiel ?
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis mars, plus d’un million d’entreprises ont réclamé le chômage partiel. Pour l’heure, 12,4 millions de salariés en bénéficient. Mais le gouvernement va réduire sa prise en charge progressivement en juin.

Depuis deux mois, les cinq salariés d’une entreprise située à Verrières-le-Buisson (Essonne) ne viennent au travail qu’à de très rares occasions. Ils sont au chômage partiel, et pris en charge à 100% par l’État. Mais en juin le dispositif va changer, et Philippe Schaeffer, le gérant de l’entreprise, devra de nouveau leur verser une partie de leur rémunération mais c’est impossible selon lui : “Dans notre profession nous travaillons surtout dans le monde de l’expo dans des salons internationaux (...) on pense à une reprise en janvier”.

“Les personnes au chômage partiel, touchent 84% de leur salaire net”

La plupart des pays européens ont eu recours au chômage partiel pour atténuer les effets de la crise, mais pas toujours de la même manière. “En France, les personnes au chômage partiel, touchent 84% de leur salaire net. C’est même 100% pour ceux qui sont au smic. En Allemagne, c’est 60% du salaire net, pour un célibataire sans enfant (...) Si le système est plus généreux en France, c’est que le plafond pour cette indemnité atteint en France 4 847 euros”, explique le journaliste Jean-Paul Chapel sur le plateau du 20 Heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.