Covid-19 : le gouvernement va recommander "des mesures d'allègement" du protocole sanitaire dans les Ehpad "cette semaine"

Au total, 87% des résidents des maisons de retraite ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, et 50% ont reçu une deuxième dose depuis au moins trois semaines.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une employée d'un Ehpad prend soin d'une résidente, le 7 janvier 2021, à Paris. (CHINE NOUVELLE/SIPA)

Nouveau protocole en vue. Le gouvernement va adresser "cette semaine" aux Ehpad une série de recommandations sanitaires afin d'alléger les contraintes et tenir compte de la progression de la vaccination contre le Covid-19, a fait savoir, mercredi 10 mars, le ministère délégué chargé de l'Autonomie. "Ce sont des recommandations, il n'y a pas d'obligation, car la compétence revient aux directeurs des établissements", a insisté l'entourage de la ministre déléguée Brigitte Bourguignon. 

>> Covid-19 : suivez les dernières informations dans notre direct

Le souhait du gouvernement est que "les résidents puissent voir leurs familles quand cela est possible""Oui, on va alléger les protocoles" car "il y a des mesures d'allégement qui sont vitales et nécessaires", avait déjà déclaré Brigitte Bourguignon, mardi, sur France Inter. Désormais, 87% des résidents des maisons de retraite ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, et 50% bénéficient d'une "couverture maximale" car ils ont reçu une deuxième dose depuis au moins trois semaines, selon elle.

"Que les personnes ne soient plus isolées"

Le nouveau protocole, élaboré après concertation avec des scientifiques et des spécialistes d'éthique, portera notamment sur les modalités d'organisation des visites, des sorties ou des animations dans les établissements. "Nous voulons que toute cette vie-là reprenne, que les personnes ne soient plus isolées dans leur chambre, mais qu'elles aillent dans les lieux collectifs de l'établissement", a encore dit la ministre.

L'ancienne députée du Nord a exprimé le souhait que les directions des Ehpad suppriment les parois en plexiglas qui séparent parfois les résidents de leurs familles lors des visites. "Je ne veux plus de plexiglas, c'est épouvantable. J'ai entendu trop de choses là-dessus, de personnes qui sont sourdes, qui ont besoin de toucher pour se comprendre, on ne peut pas continuer à entendre ça, il faut en tenir compte."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.