Ehpad : le double défi de la chaleur et du coronavirus

Comme à chaque vague de chaleur, on s’inquiète pour nos ainées. Les Ehpad sont confrontés à un double défi : lutter à la fois contre le coronavirus et contre la chaleur, ce qui entraîne parfois des mesures contradictoires.

France 2

Pour éviter les coups de chaleur et la propagation du virus dans une maison de retraite de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), se pose par exemple la question des fenêtres : faut-il les ouvrir ou les fermer ? "Le matin et la nuit, on essaie le plus possible d’aérer le logement, parce que ce sont les moments de la journée où il fait le plus frais", explique Laura Pereira, l’une des aides-soignantes.

Limiter le nombre de résidents dans les espaces frais

La chaleur en plus du Covid-19, c’est un peu la double peine pour les personnes vulnérables. Dans les pièces rafraîchies comme les salles de cinéma, il faut notamment limiter le nombre de résidents pour respecter les distances. Protéger contre la chaleur et contre le Covid-19, surtout en maison de retraite, entraîne parfois des injonctions contradictoires. Les directeurs d’Ehpad, eux, préviennent : il faudra des moyens supplémentaires si le scénario empire cet été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un Edpad à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), le 7 juin 2020.
Dans un Edpad à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), le 7 juin 2020. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)