Ehpad : la solitude des personnes âgées reste réelle

La situation sanitaire n'arrange pas le sentiment de solitude des personnes âgées, qui voient les visites extérieures toujours très réglementées.

FRANCE 3

C'est un effet du confinement qui pourrait avoir un impact important sur les personnes âgées. En effet, à en croire un rapport de l'association Petits frères des pauvres, elles auraient été 720 000 à ne pas avoir eu de contact avec leur famille durant le confinement. Et la donne n'a pas vraiment changé pour certaines d'entre elles depuis le 2 juin. Les seniors qui en souffrent confient leur sentiment de solitude, comme c'est le cas dans un Ehpad de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine).

"Qu'on nous foute la paix"

Anne-Marie Kempf a fêté ses 100 ans récemment. Très proche de son unique petite-fille, elles ont toutes les deux mal vécu l'éloignement, mais aussi les mesures strictes mises en place lors de la reprise des visites des familles. "Ça ne sert à rien, il ne reste que quelque mois à vivre. Peut-être une ou deux années. Si c'est pour vivre comme ça autant partir", constate Valérie, la petite-fille. "On a assisté à des guerres, on a fait tout ce qu'il fallait, et maintenant on nous emmerde. Qu'on nous foute la paix", cingle Anne-Marie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme rend visite à une personne âgée dans une maison de retraite de Bourbourg (Nord), le 27 mai 2020.
Une femme rend visite à une personne âgée dans une maison de retraite de Bourbourg (Nord), le 27 mai 2020. (JULIE SEBADELHA / HANS LUCAS / AFP)