DIRECT. #OnVousRépond : posez vos questions sur le coronavirus et le confinement

Chaque jour, franceinfo répond à vos interrogations sur le virus et les conséquences des mesures prises contre la pandémie sur votre vie quotidienne.

#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l\'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr
#OnVousRépond : posez toutes vos questions sur l'épidémie de coronavirus dans le live de franceinfo.fr (FRANCE TELEVISIONS)
Ce qu'il faut savoir

Ai-je le droit de déménager ? Comment va se dérouler le bac ? Puis-je récupérer mes enfants dont j'ai la garde alternée ? Comme chaque jour depuis le début du confinement et de la pandémie de Covid-19, les équipes de franceinfo se sont mobilisées, vendredi 3 avril, pour répondre à vos questions et vous aider à y voir plus clair, grâce à l'opération #OnVousRépond.

 Comment ça marche ? Posez vos questions directement dans le live de franceinfo ou via ce formulaire dédié. De 6 heures à minuit, plusieurs membres de la rédaction se relaient pour y répondre. Vous retrouverez les réponses dans le direct. Bien sûr, le très grand nombre de questions ne nous permet pas de toutes les traiter, mais il est possible que la réponse à votre interrogation ait déjà été donnée à un autre internaute.

Des articles avec les principales questions que vous nous posez. Avant de poser une question, n'hésitez pas à vérifier si nous y avons déjà répondu en consultant nos foires aux questions sur le confinement, la maladie et le travail pendant cette période.

Ai-je le droit de déménager ? Vous êtes nombreux à nous poser cette question et à ne pas bien comprendre les consignes du gouvernement, qui prêtent parfois à confusion. De manière générale, votre déménagement doit être reporté en cette période de confinement. Mais des exceptions sont possibles si vous ne pouvez pas faire autrement : préavis déjà déposé, fin du bail, etc. Si vous êtes dans ces cas exceptionnels, le recours à des déménageurs professionnels est interdit depuis le 1er avril, sauf urgences sanitaires, sociales ou péril. Il va donc falloir vous débrouiller par vous-même.

 Puis-je récupérer mes enfants dont j'ai la garde alternée ? Il vous est possible de maintenir le mode de garde habituel en cette période de confinement. "Le déplacement pour aller chercher ses enfants dans le cadre d'une garde alternée est autorisé quelle que soit la distance. Il s’agit d’un déplacement pour motif familial impérieux", précise le gouvernement sur son site.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #ONVOUSREPOND

23h26 : Jean-Michel Blanquer a choisi le contrôle continu. Le ministre de l'Education nationale a dévoilé les modalités particulières dans lesquelles vont se dérouler les épreuves du baccalauréat ou encore du brevet des collèges. Il a apporté des précisions, le soir-même, dans le journal de 20 heures de France 2, en répondant aux questions des internautes.

23h04 : Bonsoir @Jerome. France Culture explique que le pic épidémique correspond au moment où le nombre de contaminations réduit d'un jour sur l'autre. Et il est plutôt difficile à calculer. Samuel Alizon, directeur de recherche CNRS au laboratoire Maladies Infectieuses et Vecteurs de l'Université de Montpellier, qui travaille sur la modélisation des maladies infectieuses, déclare que l'"on estimera probablement de source sûre la date du pic une fois qu'il sera passé". Le directeur de l'Agence régionale de santé du Grand-Est, Christophe Lannelongue, indique que le pic dans sa région se situera entre le 10 et 25 avril.

23h03 : Bonsoir, à quoi correspond le pic de l'épidémie tel qu'annoncé ? Le nombre d'entrée en réa qui arrete de croitre, le nombre de morts ? Merci pour votre boulot !

22h30 : Bonsoir @LecteurConfiné. Le directeur de l'Agence régionale de santé du Grand-Est, Christophe Lannelongue, indique effectivement à franceinfo que le pic dans sa région se situera entre le 10 et 25 avril. Les premiers effets du confinement, et j'insiste bien sur les premiers, ne sont visibles qu'après deux semaines de confinement. Comme nous l'expliquons dans cet article, étant donné que le pic épidémique n'est pas encore passé, les arrivées aux services de réanimation augmentent de jour en jour. Logiquement, si le confinement est respecté, le nombre de cas devrait cesser de croître à un moment, et le courbe épidémique s'aplanira.

22h30 : Sommes-nous au pic de l'épidémie ?

20h01 : Bonsoir @Juliette. Les chiffres communiqués par la Chine sont effectivement (très) étonnants. Avec 3 305 morts dans toute la Chine continentale et 2 500 à Wuhan, la Chine est loin derrière les pays européens. Avec Louis Boy, nous avons écrit un article détaillant les raisons de douter du bilan transmis par les autorités sanitaires chinoises.

20h00 : Pourquoi il y a plus de morts en France qu'en Chine ? La Chine nous aurait-elle menti ?

19h17 : Bonsoir . Si vous devez impérativement consulter votre médecin traitant, vous pouvez y aller. Mais en cette période particulière, si vous avez la possibilité d'aller voir un médecin à côté de votre nouveau domicile, optez pour cette deuxième option. Autre option : la téléconsultation, qui se développe. Dans tous les cas, si vous devez sortir, n'oubliez pas de vous munir de votre attestation de déplacement dérogatoire. Votre motif sera celui-ci : "Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée."

19h14 : Bonjour, mon médecin traitant est à 1h de chez moi ayant déménagé. Puis-je quand même m'y rendre sans avoir d'amende si je me fais contrôler ?

19h01 : Bonsoir et @phil.mulhouse. Difficile de vous répondre de façon précise. Les mesures prises par les universités sont très variées. Rien qu'à Toulouse, chaque établissement de l'enseignement supérieur propose des modalités différentes concernant les examens et concours à venir, indique France 3 Occitanie. Le plus simple est de contacter le vôtre. Bon courage et bonnes révisions !

18h48 : Avez-vous des informations sur le déroulement des partiels ?

18h48 : Bonjour. Savez-vous ce qu’il en est des dispositions relatives aux partiels en faculté ? Merci pour votre travail.

18h02 : Bonjour @Nabila. Il ne me semble pas possible de se déplacer pour un tel motif. Le "lieu de confinement doit être choisi et déterminé" une fois pour toutes, a indiqué le ministère de l'Intérieur au Parisien. Le retour dans sa résidence principale est accepté pour des situations particulières (fin d'une location, protection de personnes vulnérables ou d'animaux, etc.), précisait également la place Beauvau au quotidien.

18h02 : Je suis enseignante en Île-de-France. Au début du confinement, je suis rentrée à Marseille avec ma famille. Si le confinement est appelé à durer est-ce que je pourrai retourner dans mon académie ? Merci à vous.

18h21 : Bonjour @Irma. Le ministère de l'Intérieur écrit sur son site que "seuls les membres proches de la famille (20 personnes au maximum) ainsi que les desservants de rites funéraires pourront donc faire l'objet d'une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des 'motifs familiaux impérieux'". "Si l’enterrement a lieu dans une autre région, vous pouvez tout de même vous y rendre. Il s'agit d'un déplacement pour motif familial impérieux", précise-t-il.

17h48 : Mon beau-frère domicilié dans un département limitrophe peut-il se déplacer pour assister aux obsèques de sa belle-mère.

17h28 : Bonjour @Alouma et @Fanny93. Cela n'arrive pas qu'en Chine. Certaines villes françaises ont décidé de désinfecter les rues sans attendre de consignes nationales. Toutefois, la démarche est loin de faire l’unanimité, comme nous l'expliquons dans notre article. Par exemple, une partie de la métropole de Marseille a commencé à désinfecter des rues. Toutefois, l’Agence régionale de santé de Provence-Alpes-Côte-d’Azur indique à franceinfo que "l’efficacité de la désinfection systématique des rues pour lutter contre la propagation du virus n’est pas démontrée".

17h27 : Pourquoi ne pas désinfecter systématiquement toutes les rues et espaces publics ? Cela est-il utile ?

17h27 : Bonjour, pourquoi ne désinfecte-t-on pas les rues comme en Chine ?

17h15 : Bonjour @Flo. Sur franceinfo, le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a dit ceci sur la distance à parcourir : "Il ne s'agit pas d'aller à l'autre bout de la France". Et d'ajouter : "On ne va pas prendre la voiture pour faire 100 km, mais on peut prendre son vélo ou sa voiture pour faire 5 km et aller travailler." Je pense donc qu'un Paris-Nîmes pour aider vos parents dans les champs n'est pas possible.

17h15 : Bonjour, je suis confiné à Paris et suis en chomage partiel. Mes parents sont agriculteurs à Nimes et sont en besoin de main d'oeuvre. Suis-je autorisé à les rejoindre pour les aider dans le cadre de l'entraide agricole ? Merci.

17h12 : Bonjour @nico. Pour les déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail, pas besoin d'une attestation à chaque trajet. Le justificatif de déplacement professionnel comporte une case "durée de validité", qui permet aux employeurs de ne pas avoir à la renouveler chaque jour. Les salariés porteurs de cette attestation n'ont pas à se munir en complément d'une attestation individuelle de déplacement. Retrouvez davantage de précisions dans notre article.

17h05 : Quand on revient du travail, doit-on remplir une nouvelle attestation de déplacement.

16h44 : Bonjour @(Lyon). Peut-être que la réponse à votre question se trouve dans notre article, qui revient sur les mesures présentées ce matin par le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Bonne lecture, et bonnes révisions !

16h44 : Bonjour, je suis en seconde et nous avons des examens en mai. Est-ce que nous allons les avoirs ou pas ?

16h38 : Bonjour @bandit56. Vous souhaitez mettre sur le dos des Parisiens l'avancée de l'épidémie en Bretagne. Mais il faut se souvenir que l'identification d'un regroupement de cas dans le Morbihan, à Auray et des communes proches, a été très précoce (tout début mars). C'était bien avant que l'épidémie ne prenne une telle ampleur en France, bien avant le confinement strict (le 17 mars), et bien avant l'arrivée de Franciliens en Bretagne. Vous avez donc tort sur ce point.

16h32 : Pourtant le cluster sur Auray (Morbihan), Carnac et autres provient bien de l'arrivée des Parisiens sur nos terres bretonnes ?

16h25 : Bonjour @paul 08. Voici des détails fournis par des experts. "On estime que le virus n'est plus viable à partir d'une exposition à 56°C pendant 20 à 30 minutes ou à 65°C pendant 5 à 10 minutes", indique à Libération Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l'hôpital Tenon à Paris. Anne Goffard, médecin virologue au CHU de Lille confirme cette fourchette, ajoutant que "c'est ainsi que nous stérilisons nos matériels".

16h22 : Bonjour pouvez-nous dire si la vapeur des fers à repasser détruit le Covid-19? Merci.

16h15 : Bonjour @Albert. Les parents séparés peuvent aller chercher et déposer leurs enfants chez l'un et l'autre. Cela fait partie des "motifs familiaux impérieux" mentionnés sur l'attestation de déplacement.

16h15 : Bonjour, est ce que je peux aller chercher mon fils en voiture, il se trouve à 900km pour le garder durant les 15 jours de vacances ? ( décision du juge). Merci.

15h40 : Bonjour @Valeria. Je ne connais pas votre domaine d'expertise mais Christophe d'Enfert, directeur scientifique de l’Institut Pasteur, ne partage pas votre avis. "Je pense que le confinement commence à donner ses effets", a-t-il déclaré, hier, sur France 2. On voit avec l’Italie que c’est quelque chose qui prend du temps. L’Italie commence à arriver au plateau. Cela va prendre quelques semaines pour arriver à un arrêt de cette épidémie", a-t-il insisté. En clair, il va falloir être patient.

15h40 : Confinement et aucune amélioration au niveau de épidémie.

15h35 : Bonjour @Lorrain57. Aucune censure, je vous l'assure. J'ignore si l'épidémie progresse dans l'ouest de la France à cause des Franciliens arrivés dans la zone, et aucune information ne permet de confirmer ou d'infirmer cette hypothèse. La prochaine région qui s'attend à subir la vague est la région Paca, a indiqué le directeur des hôpitaux de Marseille. Pour suivre l'avancée de l'épidémie, nous avons intégré dans cet article une carte réalisée à partir des données de Santé publique France et mise à jour automatiquement.



(CARTO / FRANCEINFO)

15h07 : Bonjour @Karine 86. Le journal Le Parisien (article payant) a consulté un document de l'Assistance publique- Hôpitaux de Paris (AP-HP). Le quotidien rapporte que, selon ce document daté du 31 mars, le pic est prévu "vers le 6 avril" en Ile-de-France. Dans le Grand Est, il est attendu à la mi-avril, indique l'ARS du Grand-Est aux Dernières Nouvelles d'Alsace. Quant à l'intensité de l'épidémie dans les autres régions françaises, la situation est incertaine. "On espère qu'avec le confinement, elles resteront épargnées même si on voit que l'épidémie gagne du terrain vers l'ouest", commente auprès du Parisien Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l'hôpital Cochin, à Paris.

15h00 : Bonjour on n'entend plus parler du pic de l'épidémie qu'en est-il ? Et y a-t-il des certitudes sur le fait que toute la France va subir les mêmes effets que la région parisienne ou la région de Mulhouse. Merci.

14h42 : Bonjour @karfit. Dans la mesure où ce trajet s'inscrit dans le cadre de votre activité professionnelle, c'est un justificatif de déplacement professionnel que votre employeur doit remplir pour vous. Ce document est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur.

14h42 : Bonjour franceinfo et merci pour la qualité de vos infos. Je suis en télétravail à partir de lundi mais pour cela je dois récupérer des dossiers à mon entreprise : quel justificatif et quelle case cochée sur l'attestation ? Merci !

14h31 : Notez @Jac, que la procédure ne semble pas à la portée des particuliers. Les scientifiques travaillent notamment avec un "industriel spécialiste de la stérilisation gamma, mais également bêta, c’est-à-dire avec des faisceaux d’électrons, et du traitement à l’oxyde d’éthylène", indique Philippe Cinquin. "Nous leur avons envoyé des masques pour des tests de ces trois voies de décontamination reconnues pour leur action aussi bien virucide que bactéricide." Retrouvez son interview par ici.

14h31 : Bonjour @Jac. L'idée fait son chemin. Des chercheurs se penchent actuellement sur un protocole pour pouvoir désinfecter les masques et les réutiliser, comme le rapporte le professeur Philippe Cinquin dans les colonnes du journal du CNRS. Habituellement, ces masques doivent être jetés après plusieurs heures d'utilisation. D'après ce spécialiste, le principal enjeu est de parvenir "à éliminer la charge virale après une première utilisation tout en garantissant le maintien de leur niveau de performance".

14h31 : Pourquoi ne peut-on pas recycler les masques en les désinfectant ?

14h08 : Merci, Thomas. Bonjour à toutes et à tous. Je rejoins ce direct pour répondre à vos questions, dans la mesure du possible, bien sûr.

14h08 : Je passe le relais au camarade Louis San. Merci pour vos questions et pour vos gentils messages d'encouragement. Bon après-midi et prenez soin de vous !

13h55 : J'ai déjà répondu deux fois à cette question @Stella (n'oubliez pas, une petite recherche dans la barre du haut de ce direct peut vous faciliter la vie et la mienne). Pour les BTS, le principe général est celui du contrôle continu. "Les notes obtenues dans le cadre du CCF demeurent acquises. Pour les autres épreuves, la moyenne des notes de l’année sera retenue. Le jury se fondera sur l’examen bienveillant de l’ensemble des éléments à sa disposition (attestation descriptive du parcours de formation, notes, etc.) pour délivrer le diplôme", indique le ministère. Jean-Michel Blanquer a promis plus de détails dans les prochains jours.

13h55 : On parle beaucoup du bac et du brevet mais je passe mes examens de BTS en mai j'aimerais savoir comme ça va se passer ? Personne n'en parle !

13h55 : Cela va dépendre de plusieurs choses . D'abord, gardez à l'esprit qu'il ne s'agit pas de la moyenne classique que l'on trouve sur le bulletin scolaire, mais de la moyenne coefficientée comme pour le bac normal. Ensuite, le troisième trimestre, hors notes obtenues pendant le confinement, comptera également. Pour ce dernier trimestre, le nombre de notes prises en compte dépendra bien sûr de la date de reprises des cours (liée à l'évolution de la situation sanitaire).

13h55 : Mon petit fils a une moyenne de 10.5 de moyenne sur les deux trimestres es suffisant pour qu il est son bac avec le nouveau système. Merci

13h54 : Bonjour @Francine972. Des études sont en cours mais l'efficacité de l'hydroxychloroquine (que contient votre Plaquenil) contre le Covid-19 n'a pas été démontrée scientifiquement pour le moment. Et les hypothèses à l'étude portent sur son rôle comme traitement, pas comme vaccin. Vous n'êtes donc pas immunisée.

13h54 : Bonjour. Je suis désolée mais vous n'avez toujours pas répondu à ma question. Des personnes en traitement de fond avec Plaquenil ont-elles été contaminées ? Je suis sous traitement depuis cinq ans, puis-je me considérer comme immunisée ? Merci.

13h42 : Oui @Arkel, le BEP est également concerné par le contrôle continu. Voici ce qu'on peut lire sur le site du ministère de l'Education nationale : "Le jury analysera le livret scolaire, notamment les notes obtenues tout au long de l’année scolaire 2019-2020 (à l'exception de la période de confinement) et inscrites dans votre livret scolaire, ainsi que les notes que vous avez obtenues en CCF. En l'absence d'évaluation en CCF, les notes des unités à évaluer seront obtenues à partir de celles du livret (que ce soit en enseignement général ou professionnel)".