Deux-Sèvres : les hôtels et restaurants de Niort touchés par la baisse du tourisme d'affaires

Publié
Deux-Sèvres : les hôtels et restaurants de Niort touchés par la baisse du tourisme d'affaires
FRANCE 3
Article rédigé par
France 3 Aquitaine, A.Darrigrand, R.Burot, A.Rouy - France 3
France Télévisions

Les conséquences du télétravail sont importantes pour les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Exemple à Niort, dans les Deux-Sèvres, où le tourisme d'affaires générait des millions d'euros avant la crise sanitaire.

Les responsables du Kyriad de Niort (Deux-Sèvres) scrutent les réservations à la loupe. "On n'a pas du tout de visibilité, c'est vraiment au jour le jour", indique-t-on à la réception. Du jamais-vu dans cette ville on l'où accueille principalement une clientèle de professionnels. En deux ans, le chiffre d'affaires de l'établissement a chuté de 45%. Le propriétaire envisage de mettre une partie des équipes en chômage partiel, pour "limiter la casse".

Un arrêt du jour au lendemain

La quasi-totalité des hôtels niortais est touchée. En cause, l'épidémie et la réorganisation du travail dans les mutuelles. Chez Territoria, les réunions à distance sont devenues la norme. "Du jour au lendemain, le passage des consultants a été divisé par dix", explique le directeur général, Nicolas Piortrowski. Une belle économie pour les mutuelles, mais les restaurateurs, dont Rémi Le Besconte, tirent la langue : "Un lundi midi on faisait plus de 50 couverts, maintenant on en fait la moitié", précise le directeur de restaurant. Un coup d'arrêt brutal pour le secteur du tourisme d'affaires à Niort, qui générait 20 millions d'euros par an avant l'épidémie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.