Des stocks de chloroquine au sein de l'armée française ?

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre des stocks de chloroquine constitués par l'Armée. Vrai ou faux ? Notre journaliste Mathilde Garcia fait le point.

FRANCEINFO

L'armée française constitue-t-elle des stocks de chloroquine ? C'est ce qu'a dévoilé une vidéo, publiée sur les réseaux sociaux. "Le ministère des Armées l'a confirmé : il a bien commandé des sels de chloroquine, provenant de Chine. Ils permettent de fabriquer l'hydroxychloroquine, le fameux traitement recommandé par le docteur Raoult contre le Covid-19", indique notre journaliste Mathilde Garcia.

"Le ministère des Armées a réalisé un achat de précaution"

Le ministère s'est justifié ainsi : "Dans le contexte de fortes tensions des approvisionnements de matières premières à usage pharmaceutique, le ministère des Armées a réalisé un achat de précaution, si jamais la chloroquine se révélait validée par les autorités de santé comme étant utile pour lutter contre le Covid-19". La pharmacie centrale des Armées, qui a fait cette commande, dépend du ministère des Armées. Elle produit et stocke des substances pour les militaires, mais qui peuvent aussi servir pour les civils en cas de crise.

Un soignant montre une tablette de Plaqueril, médicament contenant de la chloroquine, à Marseille, le 26 février 2020.
Un soignant montre une tablette de Plaqueril, médicament contenant de la chloroquine, à Marseille, le 26 février 2020. (GERARD JULIEN / AFP)