Tourisme : l'un des secteurs les plus importants de l'économie croise les doigts pour l'été

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Tourisme : l'un des secteurs les plus importants de l'économie croise les doigts pour l'été
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Frappé par la crise du coronavirus, le tourisme espère que les touristes français compenseront l'absence des étrangers. 

Le secteur du tourisme est frappé d'une crise sans précédent. Il n'y a pas de touristes étrangers, et les bars-restaurants restent fermés, de même pour les hôtels. Dans l'Oise, le château de Chantilly est désert, et ses célèbres chevaux font salle vide. Les pertes financières s'accumulent depuis plusieurs semaines. "Pour le moment, en recettes billetterie, on a perdu pas loin de 20%", explique Christophe Tardieu, vice-président du domaine de Chantilly. "Et sur l'événementiel, quasiment tout le chiffre d'affaires de l'année", poursuit-il. Cela se chiffre à environ quatre millions d'euros, et pourrait empirer car 30% de la clientèle est étrangère. Elle ne devrait pas revenir de si tôt. 

7,2% du PIB

La clientèle étrangère représente 56% des clients dans un parc d'attractions près de Paris, et 75% de ceux du Musée du Louvre. Globalement, ils sont 90 millions à venir dans l'Hexagone, et chacun dépense en moyenne 633 euros. En France, le tourisme pèse 173 milliards d'euros, ce qui représente 7,2% du PIB, et emploie deux millions de personnes. Le secteur va jouer gros durant le prochain été. Il est important qu'ils ne soit pas perdu. En Nouvelle-Aquitaine, première région visitée par les Français, on espère ne pas subir un été sans touristes. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.