Pas-de-Calais : jour de fête pour les forains

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Pas-de-Calais : jour de fête pour les forains
FRANCE 3
Article rédigé par
O.Poncelet, J-L. Boulesteix, G.Ghorgitha, S.Ripaud - France 3
France Télévisions

Les fêtes foraines n'ont pas de problèmes de recrutement : c'est souvent une affaire de famille. L'impatience se fait sentir après sept mois d'inactivité.

À Oye-Plage (Pas-de-Calais), une vingtaine de forains s'adonne aux derniers préparatifs. C'est "la veille du grand boum, comme on dit chez nous", confie Noëla Delannoy, propriétaire du "Sniper". Après les vérifications des attestations de conformité, et la remise des arrêtés municipaux, cette année, la commune a décidé d'avancer la fête foraine de trois jours. Trois jours de plus, pour gagner plus, après sept mois d'arrêt forcé. Mais le maire a prévu une exonération complète des droits de place, entre 120 et 150 euros pour certains.

Plaisir partagé

Des bandes de copains font des repérages et demandent le prix des attractions. Si elles ouvrent, du moins. Le forain Romain Boursier n'a encore jamais exploité son manège, qu'il a acheté il y a un an et demi, juste avant le confinement ; un investissement de plusieurs centaines de milliers d'euros. Pas de panne pour le moment, seulement le plaisir d'être là. Couvre-feu oblige, ils ont tous jusqu'à 23 heures pour s'amuser.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.