"La Fête de la musique se tiendra bien le 21 juin", sans pass sanitaire, annonce la ministre de la Culture

Roselyne Bachelot, invitée de France Inter, a détaillé également l'utilisation du futur pass sanitaire dans les festivals et les salles de spectacles.   

Article rédigé par
Avec France Inter - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Roselyne Bachelot était l'invitée de France Inter mercredi 12 mai 2021.  (FRANCE INTER)

"La Fête de la musique se tiendra bien le 21 juin", a annoncé Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, mercredi 12 mai sur France Inter, sans obligation de pass sanitaire car "c'est logistiquement impossible". La ministre indique par ailleurs que le pass sanitaire exigé pour l'entrée dans les festivals se présentera comme un QR code et pourra être présenté sur papier.

"Je l'annonce aujourd'hui, parce que la question s'était posée éventuellement de reculer la Fête de la musique : elle se tiendra bien le 21 juin", a déclaré la ministre. "On est en train de travailler avec le ministère de l'Intérieur pour déployer des mesures de sécurité, mais il ne sera pas utile de présenter un pass sanitaire", précise-t-elle.

Le pass sanitaire permet d'accélérer la réouverture 

Alors qu'il y deux semaines Roselyne Bachelot disait avoir "beaucoup de mal" avec le fait de "conditionner l'entrée dans un lieu de culture à un passeport sanitaire", elle défend aujourd'hui le principe de ces pass pour le public debout dans les festivals. "Je n'ai pas changé d'avis parce qu'à ce moment-là, le pass sanitaire était un pass vaccinal" qui revenait à une "obligation du vaccin pour fréquenter un lieu culturel", se justifie la ministre, insistant sur la liberté pour chacun de se faire vacciner.

Il faut voir le pass sanitaire "comme une procédure qui nous permet de raccourcir la progressivité de l'ouverture complète et d'élargir les jauges en particulier pour les spectacles debout". Ce document peut être basé sur la vaccination, les tests, "mais aussi le fait que vous avez bien une immunité acquise si vous avez eu la maladie covidaire", poursuit Roselyne Bachelot, elle précise qu'elle a elle-même fait un test qui certifie qu'elle est bien immunisée.

"Le pass sanitaire sera vérifié par des appareils qui permettent de lire les QR codes", le même appareil qui permet de vérifier la billetterie, précise la ministre de la Culture. "Seuls seront visibles le fait que vous avez un passeport sanitaire, valide ou non valide, et le nom et le prénom de la personne. Il n'y aura aucun autre élément", assure-t-elle. Un pass papier portant le QR code sera également valable. Roselyne Bachelot confirme que les personnels, les bénévoles, les gestionnaires des festivals ne seront pas concernés par cette obligation du pass sanitaire car "c'est illégal".

Par ailleurs, la ministre indique que la Nuit des musées est maintenue le 3 juillet et qu'il ne faudra pas de pass sanitaire pour y participer. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.